Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Tendances scientifiques: Des scientifiques découvrent la plus ancienne épave intacte du monde

Un bateau gisant au fond de la mer Noire a été reconnu comme étant la plus ancienne épave intacte grâce à une datation au carbone qui situe son origine vers 400 av. J.-C.
Tendances scientifiques: Des scientifiques découvrent la plus ancienne épave intacte du monde
Selon une équipe d’archéologues, de scientifiques et d’enquêteurs maritimes qui l’ont découvert, le navire équipé de rames et de voiles reposerait tranquillement au fond de la mer depuis plus de 2 400 ans. La conception de ce bateau de commerce grec de 23 mètres n’était jusqu’alors visible que sur d’anciennes poteries.

Ces trois dernières années, l’entreprise conjointe anglo-bulgare connue sous le nom de Black Sea Maritime Archaeology Project (MAP) a cartographié les eaux bulgares de la mer Noire où des dizaines de navires ont sombré. Il s’agit de l’un des plus grands projets archéologiques maritimes multidisciplinaires jamais entrepris. La mission de Black Sea MAP consiste à explorer la zone en recourant à un sonar et à des véhicules télécommandés sous-marins. Avec quelque 60 épaves découvertes jusqu’à présent, l’équipe espère en trouver d’autres intactes ainsi que d’anciens établissements qui permettraient d’en apprendre plus sur l’évolution de la civilisation humaine.

Fin 2017, Black Sea MAP a découvert l’épave gisant à environ deux kilomètres sous la surface au large des côtes bulgares. Son mât, son gouvernail et ses bancs de rames étaient intacts et remarquablement bien préservés. Le navire est resté en bon état car l’eau est dépourvue d’oxygène à cette profondeur.

Une découverte qui change la donne pour le patrimoine maritime antique

«Je n’aurais jamais pensé qu’il aurait été possible de retrouver intact, et par 2000 mètres de profondeur, un navire datant de l’Antiquité», a déclaré Jon Adams, enquêteur principal du projet Black Sea MAP et professeur d’archéologie maritime à l’Université de Southampton, à «CNN». «Cette découverte changera notre compréhension de la construction navale et de la navigation à l’époque antique.»

«Il y a des navires qui gisent là et qui n’ont jamais été observés en dehors des représentations murales, des peintures et des images dans les livres, et c’est la première fois qu’on les voit depuis qu’ils ont navigué», a expliqué Edward Parker, PDG de Black Sea MAP.

L’expédition de Black Sea MAP pense que ce navire était un type de bateau de commerce qui n’était jusqu’alors observable que sur d’anciennes poteries grecques comme le vase «Ulysse et les sirènes» du British Museum. Ce célèbre vase représente Ulysse attaché au mât de son navire tandis qu’il vogue devant trois nymphes marines mythiques dont on croyait que le chant pouvait causer la mort des marins. Selon l’équipe, la peinture du vase «Ulysse et les sirènes» précéderait l’épave de 100 ans.

Les scientifiques ne s’attendaient pas à trouver un bateau aussi ancien. «C’est comme un autre monde», a déclaré la Dre Helen Farr de l’expédition dans un entretien avec la «BBC». «Quand le véhicule télécommandé descend le long de la colonne d’eau et que vous voyez ce bateau apparaître dans la lumière, là au fond, si parfaitement préservé, vous avez l’impression de remonter le temps.»

La cargaison de cet ancien navire grec reste un mystère pour l’instant. Black Sea MAP envisage de retourner sur le site quand il aura reçu davantage de financement. Il ne faudra pas attendre longtemps avant que Black Sea MAP replonge dans les profondeurs de la mer Noire pour faire la lumière sur la construction navale et la navigation de l’Antiquité.

«En tant qu’archéologues, nous sommes intéressés par ce que ces découvertes peuvent nous apprendre de la technologie, du commerce et des déplacements dans la région», a conclu la Dre Farr.

Un documentaire de deux heures sur le projet a été lancé le 23 octobre au British Museum.

Source: D’après des communiqués de presse

Informations connexes

Pays

  • Bulgarie, Royaume-Uni