CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Actualités

Français FR

Projet du mois: Écouter l’opéra perdu de Liszt pour la première fois depuis 170 ans

Franz Liszt est l’un des compositeurs les plus éminents du XIXe siècle et sa mémoire est célébrée dans sa Hongrie natale. En 1845, il a commencé à composer un opéra italien mais a abandonné le projet en 1852. Les spécialistes ont conclu que la partition, en grande partie sténographiée, ne pourrait jamais être interprétée en raison de sa nature fragmentaire et apparemment indéchiffrable.

SOCIÉTÉ

Projet du mois

© Candy Welz

Cependant, un universitaire tenace, le Dr David Trippett, financé dans le cadre du projet DTHPS du Conseil européen de la recherche, a passé trois ans à déchiffrer le manuscrit de 115 pages, donnant ainsi naissance au premier acte intégral de Sardanapalo, un opéra italien basé sur la tragédie assyrienne de Lord Byron de 1821, Sardanapalus.

La première mondiale de l’opéra a eu lieu à Weimar, en Allemagne, les 19 et 20 août 2018, et a été acclamée par la critique. Suite à sa diffusion sur Deutschlandfunk Kultur, le premier enregistrement de l’œuvre a été rendu public le 8 février 2019. Les prochaines représentations sont prévues en Amérique, en Hongrie et en Serbie.

Pour plus d’informations, veuillez consulter: https://www.cam.ac.uk/Lisztopera

«Contrairement à d’autres œuvres d’art inachevées, les œuvres musicales inachevées ont besoin d’être jouées pour être perçues comme de la musique. Cela se fait avec le temps. J’ai commencé à travailler très tôt avec des chanteurs du Covent Garden pour essayer les lignes, les tempi et les articulations qui se dessinaient afin de comprendre comment la musique pouvait s’intégrer dans la voix. Cette musique est née d’une grande ambition et résonne ainsi: un mélange unique de lyrisme à l’italienne et d’innovation harmonique. Il n’existe rien d’autre de semblable dans le monde de l’opéra.»
- Dr David Trippett

Si vous souhaitez voir votre projet publié dans la rubrique «Projet du mois» d’une de nos prochaines éditions, veuillez nous envoyer un mail à l’adresse editorial@cordis.europa.eu en nous précisant les raisons!

Pays

Royaume-Uni