Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le CCR publie son rapport annuel de 1998

Le Centre commun de recherche de la Commission européenne vient de publier son rapport annuel de 1998.
Le rapport passe en revue certains des grands changements intervenus au CCR dans le courant de 1998, tels que la nomination de Herbert Allgeier comme directeur général et l'i...
Le Centre commun de recherche de la Commission européenne vient de publier son rapport annuel de 1998.
Le rapport passe en revue certains des grands changements intervenus au CCR dans le courant de 1998, tels que la nomination de Herbert Allgeier comme directeur général et l'importance croissante accordée au rôle du CCR en tant qu'institution européenne, conduisant des travaux de recherche qui soutiennent et appuient les politiques de l'Union européenne.
Dans ce rapport est décrit sous quelle forme ces changements se matérialisent dans la déclaration sur la nouvelle mission du CCR, qui s'engage désormais à fournir une aide scientifique et technique axée sur le client pour la conception, le développement, la mise en oeuvre et le contrôle des politiques communautaires. La déclaration précise:
"En sa qualité de service de la Commission européenne, le Centre commun de recherche fonctionne comme un centre de référence de la science et de la technologie pour l'Union. Proche du processus d'élaboration politique, il sert l'intérêt commun des États membres, tout en demeurant indépendant des intérêts particuliers, qu'ils soient privés ou nationaux".
D'un point de vue plus pratique, le CCR s'est agrandi, par la création de l'institut de protection de la santé et des consommateurs (ICHP). En 1998, le CCR a également activement participé à la préparation du lancement du cinquième programme-cadre de RDT de la Commission européenne. Pour la première fois, le CCR possède désormais un programme de travail particulier propre. Celui-ci s'articule autour des politiques communautaires axées sur les intérêts de chaque citoyen, la réduction des oppositions entre l'homme et l'environnement, la promotion du développement durable et l'assurance d'une énergie nucléaire sans danger.
Le rapport met en lumière comment le CCR a collaboré avec succès avec les membres de la communauté scientifique européenne pour obtenir des réalisations concrètes, telles que l'ouverture d'une nouvelle structure de traitement du cancer à Petten, aux Pays-Bas.
Le rapport met particulièrement l'accent sur les domaines d'activité suivants du CCR en 1998:
- redéfinition de sa mission;
- sa réorganisation;
- révision des activités du CCR en 1998;
- le CCR en tant que partenaire;
- transfert de technologies;
- communications;
- les chiffres;
- dossiers de travail pour l'année prochaine.
Le rapport passe également en revue certains des projets les plus marquants entrepris par les institutions du CCR en 1998.

Informations connexes

Programmes