Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le GIFAS récompense Herbert Allgeier pour sa contribution "exceptionnelle" à l'industrie aéronautique européenne

Le groupe des industries françaises d'aéronautique, le GIFAS, a reconnu les efforts de Herbert Allgeier en faveur de l'industrie aérospatiale européenne par une cérémonie particulière lors du show aérien de Paris au Bourget - le festival de Cannes de l'industrie aéronautique.
...
Le groupe des industries françaises d'aéronautique, le GIFAS, a reconnu les efforts de Herbert Allgeier en faveur de l'industrie aérospatiale européenne par une cérémonie particulière lors du show aérien de Paris au Bourget - le festival de Cannes de l'industrie aéronautique.
Le 18 juin, le président du GIFAS, Jean-Paul Bechat, avait surpris monsieur Allgeier, directeur général du Centre commun de recherche de la Commission européenne, en lui décernant un prix exceptionnel en reconnaissance pour sa contribution à la politique européenne dans le domaine de la recherche et de la technologie.
Monsieur Allgeier, qui est lui-même un pilote passionné, exerce ses activités dans le domaine de la recherche pour la Commission depuis 1976. Dans sa fonction actuelle de directeur général du CCR également, il surveille les activités de la task-force pour l'aéronautique de la Commission et du groupe de coordination spatiale.
La confirmation du soutien de la Commission à son travail se manifeste par les 700 millions d'euros destinés à encourager la croissance compétitive au sein de l'industrie aéronautique dans le cadre de l'action clé du cinquième programme-cadre (comparés aux 320 millions d'euros pour les transports terrestres et les technologies marines).
L'action consacrera les ressources au développement d'une industrie de construction aéronautique solide et indépendante. Les principes généraux devront améliorer les technologies de conception afin de réduire la consommation d'énergie et les émissions de bruit, les projets de faisabilité technologique et économique pour l'aviation de l'avenir et les considérations de sécurité.
Monsieur Allgeier a déclaré au sujet du prix du GIFAS: "Je ne m'attendais pas du tout à cela, mais je suis enchanté de recevoir ce prix. Il s'agit d'un réel produit européen, qui a nécessité la coopération entre un grand nombre de pays européens. A présent, j'ai du travail qui m'attend au bureau.
L'aéronautique était un secteur qui était maintenu hors du cadre communautaire parce que les États membres voulaient le garder pour eux-mêmes pour des raisons de défense et de sécurité. Il existait déjà une coopération bilatérale, et même trilatérale, limitée, mais c'était toujours sur une base ponctuelle. J'étais là au bon moment pour indiquer que les facteurs industriels, économiques et politiques méritaient l'attention de l'Europe dans son ensemble.
Nous disposons déjà d'une saine concurrence et d'un marché en état de marche pour l'industrie automobile, mais dans l'aéronautique nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes que nos concurrents aux États-Unis.
Si vous ne voulez que des Boeings, c'est très bien. Mais sans l'Airbus vous voleriez encore toujours dans de vieux 737 et 727.
La coopération au sein de l'Europe fera naître une concurrence loyale, qui conduira à une industrie moins onéreuse, plus sûre, moins incertaine."

Informations connexes

Programmes

Pays

  • France