Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les systèmes de sécurité se tournent vers les visages familiers

Un projet Innovation développe actuellement un nouveau système de sécurité basé sur l'utilisation d'un lecteur de carte à radiofréquence couplé à un logiciel d'identification du visage en temps réel afin de fournir une méthode simple et pourtant fiable de contrôle d'accès.

...
Un projet Innovation développe actuellement un nouveau système de sécurité basé sur l'utilisation d'un lecteur de carte à radiofréquence couplé à un logiciel d'identification du visage en temps réel afin de fournir une méthode simple et pourtant fiable de contrôle d'accès.



Contexte


Les systèmes de sécurité font partie intégrante de la vie moderne, et l'industrie comme les autorités publiques se servent de dispositifs visant à protéger les personnes et les propriétés. Le contrôle de l'accès à certains locaux ou à certaines informations spécifiques est un facteur clé pour la sécurité, mais les cartes de sécurité et les codes d'accès sont loin d'être résistants à toute épreuve. Une alternative consiste à identifier les membres du personnel en fonction de leurs attributs physiques, tels que les empreintes digitales ou les caractéristiques de la rétine, mais ces méthodes sont relativement lentes parce qu'elles exigent un contact direct avec un scanner. En revanche, les visages peuvent être reconnus à distance et, en théorie, il devrait être possible de mettre au point un système de sécurité par reconnaissance du visage suffisamment rapide pour que les employés n'aient qu'à passer devant un dispositif de contrôle.




Structure du partenariat mis en place


Le projet Innovation WABY développe actuellement un système de contrôle d'accès à distance de ce type. La phase de définition du projet a débuté en mai 1998, et la période de mise en oeuvre en janvier 1999. Le projet utilisera une nouvelle carte à radiofréquence (RF) élaborée par l'entreprise néerlandaise Nedap NV, couplée avec la technologie existante d'identification du visage mise au point par deux entreprises allemandes, C-Vis et ZN. Le système FaceSnap de C-Vis utilise des images vidéo animées en temps réel, tandis que ZN-Face travaille sur des images fixes. Deux utilisateurs finaux potentiels, Rabobank et Schipol Airport, testeront deux systèmes pilotes dans des conditions réelles d'utilisation avant que ne débute la phase de commercialisation.




Information S&T sur le projet, impact et résultats


Les cartes RF main-libres de Nedap sont actuellement utilisées pour déverrouiller automatiquement les portes lorsque certaines personnes s'en approchent. Elles fonctionnent à une distance d'un mètre maximum. Dans le cadre du projet WABY, cette carte servira à identifier automatiquement les personnes s'approchant du dispositif de contrôle. Ce dispositif de sécurité sera couplé à un système de caméra vidéo capable de capter l'image d'un visage et de la comparer simultanément à une image préalablement enregistrée.



Le logiciel d'identification du visage est extrêmement précis. Les entreprises associées au projet estiment donc qu'un ordinateur est aussi capable qu'un être humain de reconnaître un visage familier. En fait, avec un taux d'erreur inférieur à 1%, l'ordinateur peut même être plus précis. Certes, les visages se transforment avec le temps, mais les principales applications de ce logiciel se feront au sein d'entreprises dont les employés coopéreront avec le système. Il est possible de tenir compte de toute transformation importante du visage, par exemple la présence ou non d'une barbe, en mettant simplement à jour la base de données d'images.



Le projet a commencé par l'analyse approfondie des exigences des utilisateurs, après quoi les technologies requises seront intégrées et adaptées en fonction des applications spécifiques. Un prototype du système devrait être prêt en début 2000, et les deux systèmes pilotes seront probablement mis à l'essai vers la fin de la même année. Le dispositif WABY offre clairement des applications à toute organisation qi doit restreindre l'accès à certaines zones sensibles, tels que certains bâtiments industriels ou étatiques, et ces organisations constitueront le premier marché cible de ce produit. Toutefois, ses applications potentielles sont très nombreuses dans toute situation où le contrôle des personnes et de leurs mouvements est essentiel pour des raisons de sécurité.

Informations connexes

Programmes