Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un accès direct aux dernières recherches médicales

En donnant aux praticiens des conseils directement adaptés à leurs patients et basés sur les dernières directives cliniques, on peut améliorer la qualité et l'efficacité des soins de santé publique. La création d'une nouvelle association d'utilisateurs et de fournisseurs de ce...
En donnant aux praticiens des conseils directement adaptés à leurs patients et basés sur les dernières directives cliniques, on peut améliorer la qualité et l'efficacité des soins de santé publique. La création d'une nouvelle association d'utilisateurs et de fournisseurs de ce service accélérera l'adoption de la technologie dans l'UE.



Contexte


Avec le soutien des autorités publiques, des groupes d'experts nationaux et internationaux s'emploient à mettre au point des directives qui couvrent un nombre croissant de scénarios médicaux, allant du traitement du diabète à l'administration de médicaments anticoagulants. Pour être utiles, ces directives doivent être analysées et intégrées par le médecin, puis interprétées en fonction de cas spécifiques. C'est pourquoi il faut parfois attendre plusieurs années avant qu'elles ne soient largement appliquées. Or, de tels délais sont coûteux, et pourraient, en outre, mettre la vie de patients en danger.



De nombreux médecins se servent déjà de réseaux informatiques pour stocker et consulter les dossiers de leurs patients, et pour partager ces informations avec leurs confrères. Le projet "Prestige" a permis la mise au point d'une technologie qui utilise cette infrastructure pour offrir des conseils cliniques appropriés au traitement de patients spécifiques. En vue de créer un forum permanent pour l'échange de l'expérience acquise dans ce secteur, les 30 partenaires du projet ont récemment fondé une organisation ouverte à tous les professionnels.




Information S&T sur le projet, impact et résultats


Le marché ne voulait pas d'une nouvelle technologie d'ensemble. Les systèmes informatiques existants représentent un investissement énorme pour les services de santé. Le projet Prestige a conçu des composants logiciels qui peuvent être intégrés à ces systèmes, ce qui permet de diffuser toute directive sur n'importe quelle plate-forme informatique, et de la personnaliser en fonction des besoins locaux.



Une application britannique adaptée au traitement de l'angine de poitrine suscite déjà un intérêt croissant de la part du personnel de deux hôpitaux. Lorsqu'un patient est envoyé par son médecin à une consultation externe en cardiologie, le logiciel Prestige affiche la ligne de soins adoptée jusque-là, présente les possibilités actuelles, et invite le clinicien à recueillir ou à consulter les données nécessaires pour une évaluation clinique efficace.



L'Association Prestige, inaugurée officiellement à Lisbonne le 17 mars dernier, n'entend pas en rester au simple succès de ces projets pilotes. En encourageant l'utilisation de cette technologie dans les services de santé nationaux, elle espère qu'à l'avenir les médecins européens n'auront plus qu'à se pencher sur leur ordinateur pour prendre connaissance des dernières avancées de la recherche.




Structure du partenariat mis en place


Ce projet de trois ans a obtenu le soutien du programme Applications télématiques de la CE et a réuni des partenaires originaires de huit pays : des associations médicales, des hôpitaux et des autorités responsables des soins de santé, des partenaires universitaires, des entreprises déjà équipées de systèmes d'informatique médicale, et plusieurs organisations internationales. La collaboration de nombreux partenaires était essentielle pour parvenir à développer une technologie susceptible d'être appliquée largement dans les différents secteurs de soins de santé et les diverses spécialités médicales, et d'être adoptée au-delà des frontières nationales.Les partenaires du projet ont mis au point un modèle standard pour représenter le contenu des connaissances cliniques dans un format lisible par un ordinateur, et ont développé un outil de rédaction qui permet de transcrire correctement dans ce format le texte imprimé d'une directive. Enfin, des applications pilotes ont été élaborées par différents groupes de partenaires pour tester la capacité de cette nouvelle technologie à répondre à différents besoins techniques et médicaux.

Informations connexes

Programmes