Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un nouveau procédé de nettoyage dans l'industrie sidérurgique

Le fil d'acier laminé doit être parfaitement propre pour être utilisé dans la production de ressorts et de fils plaqués de haute qualité. La méthode de nettoyage traditionnelle est peu économique et dangereuse. Une installation innovante offre depuis peu aux petites firmes spé...
Le fil d'acier laminé doit être parfaitement propre pour être utilisé dans la production de ressorts et de fils plaqués de haute qualité. La méthode de nettoyage traditionnelle est peu économique et dangereuse. Une installation innovante offre depuis peu aux petites firmes spécialisées dans ce domaine le moyen de réaliser le nettoyage en interne de manière sûre, propre et rentable.



Contexte


Le fil laminé est fourni par les aciéries sous la forme de couronnes de deux tonnes. A ce stade, il est encore recouvert d'une fine pellicule de rouille. Si cette rouille n'est pas otée, elle contamine le processus de tréfilage du métal. Le nettoyage mécanique, qui permet d'éliminer environ 80% de l'oxyde, est suffisant pour les produits peu coûteux, comme les clous. Mais pour des produits de plus haute qualité, on utilise le décapage par lot. La couronne entière est plongée dans un réservoir de 10 000 litres d'acide sulfurique à haute température pendant 20 minutes. Ce procédé est à la fois dangereux et inefficace : après le traitement de 250 tonnes, l'action de l'acide est affaiblie par l'accumulation de sulfate de fer, et il faut se débarrasser de la totalité du réservoir.



Le coût additionnel des méthodes de mise au rebut qui sont sûres au niveau écologique rendent peu rentable le traitement de moins de 50 000 tonnes par an, et ce procédé ne peut donc pas être pratiqué par des entreprises de petite taille.




Structure du partenariat mis en place


Dans le cadre d'un projet Innovation qui s'est achevé récemment "Procédé continu d'électro-décapage du fil d'acier laminé à recyclage intégré", l'entreprise italienne Otomec, fabricant d'équipements spécialisés pour l'industrie sidérurgique, a mis au point une unité globale et compacte capable de mettre fin à tous ces problèmes. Des test approfondis ont été réalisés par Otomec, ses partenaires, et par plusieurs utilisateurs au Portugal, en Italie et au Royaume-Uni sur des prototypes de machine de nettoyage. Ils ont démontré qu'il est possible de produire un fil de qualité appropriée en réduisant de 70% les coûts de nettoyage.




Information S&T sur le projet, impact et résultats


Le système d'Otomec combine les technologies existantes d'une manière entièrement nouvelle. Le fil laminé est acheminé à partir de la couronne jusqu'à la machine de nettoyage, puis jusqu'à l'appareil de tréfilage en un seul mouvement continu. L'introduction d'un nettoyage mécanique, qui élimine toutes les particules d'oxyde, excepté les plus fines, avant que le fil ne pénètre dans l'acide, allonge fortement la durée de vie de la solution acide. Jusqu'à 200 tonnes de fil peuvent être parfaitement nettoyées avec un seul réservoir de seulement 700 litres d'acide. De petites quantités de la solution sont évacuées du système de manière continue et vaporisées sous vide, produisant des déchets solides qui peuvent être stockés sans difficulté de façon fiable, et l'acide peut être recyclé pour une utilisation ultérieure.



Ce système entraîne des économies potentielles d'environ 45 millions d'euros par an pour l'ensemble de l'Europe, et bénéficiera particulièrement aux 500 PME européennes actives dans ce secteur. L'installation pilote britannique fonctionne 24 heures sur 24 et, depuis la fin du projet, des campagnes de marketing menées en Italie et au Royaume-Uni ont déjà engendré des commandes pour sept unités supplémentaires, dont deux pour l'exportation en Argentine et à Taiwan.

Informations connexes

Programmes