Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

A la recherche du "Web invisible"

Une grande partie du Web est invisible pour la plupart des moteurs de recherche. Certains experts affirment que ce "Web invisible" se développe plus rapidement que le Web lui-même. Cependant, une nouvelle forme de service de recherche vient de faire la promesse de s'aventurer ...
Une grande partie du Web est invisible pour la plupart des moteurs de recherche. Certains experts affirment que ce "Web invisible" se développe plus rapidement que le Web lui-même. Cependant, une nouvelle forme de service de recherche vient de faire la promesse de s'aventurer là où aucun moteur de recherche n'a jamais pénétré.
Le "Web invisible" est constitué d'informations stockées dans des bases de données que la plupart des moteurs de recherche survolent sans véritablement les reconnaître. Ces informations sont inaccessibles pour les moteurs de recherche qui peuvent toutefois enregistrer l'adresse, mais qui sont dans l'incapacité de reconnaître le moindre contenu.
Un nouveau service de recherche a trouvé la solution et est parvenu à atteindre des milliers de bases de données adressables et interactives.
Lycos et Intelliseek, les concepteurs du dispositif de recherche BullsEye sont parvenus à mettre au point un index des bases de données de recherche avec des liens vers plus de sept mille ressources de recherche spécialisée. Soit les navigateurs explorent un ensemble de listes, soit Lycos leur suggère des bases de données par l'intermédiaire de leurs propres moteurs de recherche.
Des moteurs de recherche semblables, comme anciennement Isleuth.com qui a lancé un nouveau site Web le 2 août, sont également disponibles, ce qui laisse aux utilisateurs le choix de faire leurs recherches simultanément sur plusieurs moteurs, annuaires du Web et bases de données. Le Président directeur général, Pat DeMicco, affirme qu'il s'agit là de "la recherche la plus complète sur Internet".
"En réunissant plusieurs éléments "Big" uniques et puissants en un site Web facile à utiliser, TheBigHub.com permet aux internautes de ne pas naviguer ailleurs", a-t-il expliqué.
Cependant l'éditeur de "Search Engine Watch", Danny Sullivan, a affirmé que le catalogue du Web invisible de Lycos était le plus performant.
"Ce qu'il y a de bien avec Lycos, c'est qu'il a intégré de nombreux moteurs de recherche spécialisée dans sa propre recherche. Il ne pénètre pas vraiment dans les moteurs de recherche, il a juste catalogué les informations et vous permet d'accéder à un annuaire des sites."
M. Sullivan a également attiré l'attention sur le besoin d'une norme commune pour tous les moteurs de recherche. Il a lancé le projet Search Engine Standards afin d'encourager les moteurs de recherche à suivre des fonctions standard de base afin d'épargner aux créateurs de sites le désagrément de dresser une liste de leurs sites de différentes manières.
"Nous avons récolté de nombreuses manifestations d'intérêt pour ce projet, et actuellement, nous essayons de trouver un terrain d'entente pour les concepteurs de moteurs de recherche afin de ne pas devoir rivaliser sur les fonctionnalités les plus fondamentales", a-t-il affirmé.