Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Développer l'esprit d'entreprise européen: coup de pouce de l'UE

L'Europe a besoin de davantage d'entrepreneurs: c'est la conclusion à laquelle sont arrivés les 370 participants au forum organisé récemment à Helsinki, qui avait pour thème "La technologie, clef de la croissance rapide et de la compétitivité".
Bien qu'un large soutien soit ac...
L'Europe a besoin de davantage d'entrepreneurs: c'est la conclusion à laquelle sont arrivés les 370 participants au forum organisé récemment à Helsinki, qui avait pour thème "La technologie, clef de la croissance rapide et de la compétitivité".
Bien qu'un large soutien soit accordé à la création de nouvelles entreprises, lors de ce forum, les participants ont qualifié le nombre de nouvelles entreprises créées et la croissance en Europe "d'insuffisants". Toutefois, dans son exposé sur le rôle joué par les nouvelles entreprises extrêmement actives dans la croissance économique, M. Erkko Autio, professeur à l'institut universitaire de technologie de Helsinki, a expliqué comment les entreprises "gazelles" opérant dans les technologies de pointe, qui voient leurs ventes annuelles augmenter de 50% ou plus au cours de trois années consécutives, pourraient devenir les "moteurs de la croissance économique".
Les participants au forum ont tous convenu que l'exploitation des technologies de l'information et de la communication (TIC) et, de façon plus générale, d'autres technologies, auront un rôle majeur à jouer dans la survie des PME. Et, toujours selon les participants, c'est plus particulièrement parmi les PME que la politique des pouvoirs publics occupe une place essentielle dans le recours aux TIC, en en facilitant l'adoption. Différents domaines, dans lesquels des instruments politiques pourraient être mis en oeuvre pour encourager les PME à utiliser les nouvelles technologies, notamment dans l'administration publique, l'enseignement et la formation et la mise en réseau, ont été définis. De telles mesures pourraient être prises à l'échelle locale, régionale, nationale et, parallèlement, au niveau communautaire. Dans le discours qu'il a prononcé au nom du ministre finlandais du Commerce et de l'Industrie, Monsieur Veijo Kauppinen, directeur général adjoint, a déclaré que "les TI étaient essentielles pour les entreprises européennes. Les TI offrent l'avantage de la primauté et l'accès à une clientèle plus nombreuse".
Lorsqu'il a lui-même ouvert le forum, M. Erkki Tuomioja, ministre finlandais du Commerce et de l'Industrie a expliqué que "la compétitivité de petites entreprises, à l'échelle internationale, ne peut être valorisée sans un recours plus large aux technologies de l'information et de la communication". Selon lui, les TI aident les entreprises à réduire leurs coûts et à augmenter leur productivité. Elles peuvent également être utilisées pour la gestion des entreprises et offrir de nouvelles opportunités.
Parmi les idées citées pour encourager l'utilisation des nouvelles technologies, la possibilité de fournir aux PME l'accès à différents formulaires officiels en format électronique ainsi qu'à des services d'information publics électroniques favorisant les opportunités de mise en réseau des PME grâce à des plates-formes Internet, a été évoquée.
Cependant, comme les participants l'ont fait remarquer, le nombre d'entreprises lancées chaque année est deux fois plus élevé aux USA qu'en Europe, ce qui témoigne, selon eux, de l'influence notable des valeurs de la société et des perspectives de réussite sur l'esprit d'entreprise. Des mesures politiques devraient donc permettre de développer l'esprit d'entreprise en Europe en vue d'offrir de meilleures bases pour le lancement et la croissance de nouvelles entreprises. Ces mesures supposent l'organisation d'un enseignement et de formations abordant la façon de créer une entreprise.
Bien que ce point ait fait l'unanimité, au terme de cette manifestation, les participants ont abouti à la conclusion que quelle que soit la façon dont les gouvernements aident les PME et les encouragent à utiliser les TIC et les autres technologies modernes, il appartient aux entreprises elles-mêmes d'engager leurs forces dans l'amélioration de la compétitivité.