Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le CCR et l'AEE s'unissent pour un meilleur environnement

En ce mois d'octobre, l'Agence européenne pour l'environnement et le Centre commun de recherche de la Commission européenne inaugurent une nouvelle ère, car ils se sont engagés à unir leurs forces dans l'intérêt de l'environnement. Herbert Allgeier, directeur général du CCR et...
En ce mois d'octobre, l'Agence européenne pour l'environnement et le Centre commun de recherche de la Commission européenne inaugurent une nouvelle ère, car ils se sont engagés à unir leurs forces dans l'intérêt de l'environnement. Herbert Allgeier, directeur général du CCR et Domingo Jiménez Beltrán, administrateur de l'AEE, viennent de signer un nouveau protocole d'entente entre les deux organisations qui porte sur la coopération scientifique et technique relative à l'environnement.
Cette coopération paraît totalement opportune car l'AEE fournit des renseignements utiles directement pour les responsables politiques et la population, tandis que le CCR, en sa qualité de service de la Commission, sert de centre de référence scientifique et technologique pour l'Union. Les deux dirigeants ont parlé des avantages de cette collaboration qui permettra d'améliorer les liens entre les connaissances et la prise des décisions conformément aux engagements européens et internationaux, tels que la Convention de Kyoto.
Tous deux ont souligné l'importance de prêter leur concours à la prise des décisions par des activités spécifiques portant sur des questions telles que les changements climatiques, la surveillance des produits chimiques dangereux et de leurs effets sur l'environnement, de même que la protection et la régénération des ressources naturelles en Europe, dans l'espace et sur terre.
Selon une déclaration du CCR, les deux organisations collaboreront pour établir une surveillance et des évaluations appropriées concernant l'exposition des êtres humains et de l'environnement ainsi que les voies de pénétration des produits chimiques. Une autre tâche importante à laquelle ils comptent s'atteler ensemble est la mise à jour des systèmes cartographiques actuels reflétant les changements de l'utilisation des sols en Europe.
Le programme de travail commun sera finalisé dans trois mois et devrait inclure la mise au point d'un programme de distribution géographique des progrès enregistrés dans la recherche, la technologie et les perspectives, ajoute le CCR.
Les deux organisations visent à améliorer l'accès à l'information, depuis les connaissances techniques et la surveillance des données jusqu'aux informations concernant les politiques poursuivies, dans l'intérêt de l'Union européenne, des Etats membres et de la communauté internationale, précise le CCR dans un communiqué.
L'accord arrive à un moment important pour la législation environnementale en raison de l'approche imminente du sommet d'Helsinki. Lors de celui-ci, les premiers ministres doivent débattre des stratégies à mettre en oeuvre pour favoriser le développement durable, auquel l'AEE et le CCR vont sûrement contribuer conjointement.

Informations connexes

Programmes