Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme LIFE: 4 jours pour l'environnement

"Faites vivre votre environnement": telle était la devise répétée par les multiples affiches et communiqués de presse émanant de la Direction générale Environnement de la Commission européenne en octobre dernier, à l'occasion de la toute première "Semaine LIFE". Ces quatre jou...
"Faites vivre votre environnement": telle était la devise répétée par les multiples affiches et communiqués de presse émanant de la Direction générale Environnement de la Commission européenne en octobre dernier, à l'occasion de la toute première "Semaine LIFE". Ces quatre jours de manifestation, consacrés à la promotion et à la célébration des réalisations du programme LIFE dans ses trois principaux domaines - LIFE-environnement, LIFE-nature et LIFE-pays tiers - ont attiré 1300 participants, venus visiter une exposition concernant près de 150 projets LIFE et participer aux nombreux groupes de travail et autres activités proposés parallèlement.
Le programme LIFE est la seule action de l'UE entièrement consacrée au soutien et au développement de la politique environnementale européenne dans toute la Communauté et les régions frontalières. Créé en 1992 dans le cadre du Cinquième programme d'action environnementale de la Communauté, il s'apprête aujourd'hui à entrer dans sa troisième phase.
LIFE a pour but de cofinancer des projets dans trois domaines (généralement 50% du budget du projet, et jusqu'à 75% dans certains cas). Ces trois domaines couvrent les questions environnementales suivantes:
- LIFE-nature: conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore de l'UE;
- LIFE-environnement: actions innovantes et actions de démonstration impliquant l'industrie et les communautés locales;
- LIFE-pays tiers: coopération avec les pays frontaliers de l'UE pour l'établissement des structures d'administration de l'environnement, actions pour la conservation de la nature et actions de démonstration pour la promotion du développement durable.
Parmi les sujets examinés au cours des nombreux séminaires organisés en parallèle durant cette semaine LIFE figuraient la protection des espèces d'oiseaux en voie de disparition, les procédés industriels propres, la gestion des déchets, la qualité de l'eau et de l'air, l'assistance technique et la démonstration dans le cadre du développement durable. Le World Wildlife Fund (WWF) a participé à l'une des sessions portant sur la contribution à la mise en oeuvre de la directive sur les habitats. Des ONG européennes et des réseaux actifs dans le domaine de l'environnement ont eu l'occasion de se rencontrer et de discuter de leurs travaux. En outre, les projets LIFE ayant réalisé la meilleure communication et la meilleure diffusion de leurs résultats ont été récompensés par un prix.
La Commission a contribué à hauteur de 450 millions d'euros au programme LIFE entre 1996 et 1999, dont 95% attribués aux actions Nature et Environnement de prévention et de lutte contre la pollution. Le reste a été attribué aux pays tiers, pour soutenir près de 100 projets dans trois domaines d'action (assistance technique, protection de la nature et actions de démonstration).
Parmi les projets LIFE-pays tiers particulièrement réussis, signalons la création des centres d'administration et de technologie de l'environnement dans deux villes du bord de la Baltique, Riga et Saint-Pétersbourg, et l'"Action MidWet" (conservation et bonne gestion des zones humides). La troisième phase de LIFE-pays tiers sera axée uniquement sur l'assistance technique.
Selon des statistiques fournies lors de la semaine LIFE, 5 500 demandes de financement ont été reçues dans le cadre du programme LIFE-environnement entre 1992 et 1998. Près de 800 projets ont bénéficié de cofinancements pour un montant de 321 millions d'euros (dont 23% pour les technologies propres, tandis que la gestion des eaux usées, la planification rurale et urbaine et le contrôle des déchets ont reçu chacun entre 14% et 17% des fonds).
"LIFE-environnement a été un grand succès, à tous les niveaux", déclare la Commission citant, à titre d'exemples, la compagnie aérienne néerlandaise KLM qui a abandonné sa pratique de nettoyage à l'acide des moteurs et des avions pour la remplacer par des techniques à haute pression plus économiques, ainsi que de nombreuses innovations dans la gestion des déchets et plusieurs activités françaises prometteuses dans le domaine du recyclage des batteries.
Quant à l'avenir, la Commission a également annoncé que les dispositions-cadres de la troisième phase du programme LIFE-environnement viseraient à encourager les synergies entre les projets financés et les principes prioritaires de la politique environnementale de l'UE en matière de développement durable. D'autre part, LIFE-nature fournira une aide à l'investissement, en cofinançant exceptionnellement des mesures visant à créer, améliorer ou étendre un site de conservation de la nature. Les propositions pour la troisième phase du programme LIFE représentent un total de 613 millions d'euros pour la période 2000 à 2004, dont 6% seront attribués à LIFE-pays tiers.
Tous les participants à la semaine LIFE ont reçu un "sac souvenir" rempli d'exemples concrets de technologies et produits innovants et respectueux de l'environnement issus des projets LIFE, parmi lesquels du papier fabriqué à partir d'algues (appelé "alga carta") et du riz biologique espagnol cultivé dans le delta de l'Ebre.
Les participants ont également pu se procurer la nouvelle publication trimestrielle de la Direction générale Environnement, intitulée "Environment for Europeans". Dans cette revue, Margot Wallström, nouveau Commissaire chargé de l'environnement, explique les grandes lignes de son programme, qui sera centré sur la santé, les changements climatiques, l'eau, les produits chimiques et l'élargissement. La revue donne des informations détaillées sur les principales activités et préoccupations de la DG Environnement au cours des derniers mois, et résume les conclusions des rapports les plus importants publiés récemment sur la situation de l'environnement en Europe. Enfin, on y trouve aussi des renseignements détaillés sur l'évolution du programme LIFE.
L'effort considérable consenti pour l'organisation de la semaine LIFE semble avoir été payant. "Je pense que les résultats de cette première semaine de l'environnement sont particulièrement positifs et qu'ils nous encourageront à envisager la possibilité d'organiser, à l'avenir, d'autres manifestations similaires. Il s'agit d'un événement majeur consacré spécifiquement à l'environnement", a déclaré la Commissaire Wallström à la délégation, lors de la remise du prix de la semaine LIFE.
Les projets suivants ont récompensés par un prix:
- un programme transfrontières de protection des chauves-souris dans l'ouest de l'Europe centrale;
- une stratégie de conservation des dunes de la côte de Sefton, au nord-ouest de l'Angleterre;
- un projet de démonstration pour le recyclage complet des conteneurs à fruits et légumes dans toute l'UE;
- la fermeture contrôlée des décharges avec retraitement des matériaux de rebut provenant des industries de production d'énergie;
- le centre environnemental d'administration et de technologie de Saint-Pétersbourg.

Informations connexes

Programmes