Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

M. Liikanen en faveur d'une "économie électronique forte pour tous les citoyens européens"

M. Erkki Liikanen, Commissaire chargé des entreprises et de la société de l'information, a promis que la Commission européenne ferait tout ce qui est en son pouvoir pour garantir une économie électronique forte en Europe, lors d'un discours prononcé le 23 février 2000 à l'occa...
M. Erkki Liikanen, Commissaire chargé des entreprises et de la société de l'information, a promis que la Commission européenne ferait tout ce qui est en son pouvoir pour garantir une économie électronique forte en Europe, lors d'un discours prononcé le 23 février 2000 à l'occasion du second séminaire "E-agenda for Business", qui a eu lieu à Bruxelles (Belgique).
"L'Europe est en pleine révolution économique, a-t-il déclaré. C'est le moment de lancer une action en faveur des secteurs privé et public européens. Nous devons oeuvrer pour une économie électronique européenne forte, capable de prester des services électroniques pour le bénéfice de tous les citoyens.
L'Union européenne s'est engagée dès 1994 sur la voie de la société de l'information, a-t-il poursuivi, et depuis 1997 elle est le fer de lance de la promotion du commerce électronique".
Les travaux ont commencé par l'initiative européenne pour le commerce électronique et une directive sur le commerce électronique suivra sous peu. L'élaboration d'un cadre juridique applicable au plan de l'UE est également en cours, toutefois M. Liikanen met en garde contre une réglementation trop contraignante. Il pense que l'autorégulation et la technologie doivent se développer en partenariat avec les secteurs public et privé afin que chacun ait toute confiance dans le commerce électronique.
D'autres initiatives ont également été prises, comme le réexamen du cadre réglementaire des communications, qui assure une concurrence loyale dans les services de télécommunications, les initiatives sur les droits d'auteur et la protection des données et un plan d'action pluriannuel d'encouragements pour une utilisation plus sûre d'Internet, adopté en 1999.
"À partir de cette année, nous prévoyons de renforcer notre engagement en faveur du développement accéléré du commerce électronique ou de l'économie électronique en Europe. D'où la récente initiative eEurope qui vise à mettre la société de l'information à la portée de tous en Europe. Nous devons aller plus loin encore en matière de commerce électronique, en continuant à explorer les technologies et les modèles d'entreprises de l'avenir dans le cadre du programme Technologies de la société de l'information", a expliqué M. Liikanen.
Cependant, la fiscalité, la prévention de la criminalité, la juridiction et l'application de la loi posent des problèmes cruciaux qu'il va falloir résoudre.
Le Commissaire finlandais a indiqué les trois défis que l'UE devra affronter si le commerce électronique développe toutes ses potentialités en Europe. À court terme, l'Europe doit rattraper son retard sur les États-Unis en matière d'adoption du commerce électronique, lequel doit être adapté au monde des affaires et à la vie quotidienne et en devenir partie intégrante. Enfin, l'Europe doit maintenir ses atouts en matière de téléphonie mobile, dont M. Liikanen pense qu'elle est l'avenir du commerce électronique.
M. Liikanen a ajouté que l'explosion d'Internet et du commerce électronique représentait de nouveaux défis pour l'Europe dans son passage de la société industrielle à la société de l'information ou du savoir.
"Nous sommes à un tournant de l'histoire de l'économie. Faire face aux changements exige que nous rassemblions toutes les ressources et toutes les idées du monde des affaires, de la politique, de la recherche et de la technologie.
Pour ceux qui pourraient être tentés de penser ainsi, j'ajoute que rien ne peut freiner ni ralentir les changements que la technologie continue à induire. Internet et le commerce électronique nous obligent à repenser nombre de nos politiques et même notre propre organisation.
Notre idée est maintenant de créer une économie électronique européenne forte au sein de l'économie mondiale. L'Europe a les moyens de devenir leader en "commerce et services électroniques pour tous"."

Informations connexes

Programmes