Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Coordination nationale renforcée à Lisbonne

La Présidence portugaise prépare un document ébauchant le cadre d'une "coordination ouverte" des politiques nationales de recherche, suite à un appel à des "suggestions et non des actions" lancé tant par le Ministre portugais de la science et de la technologie, M. José Mariano...
La Présidence portugaise prépare un document ébauchant le cadre d'une "coordination ouverte" des politiques nationales de recherche, suite à un appel à des "suggestions et non des actions" lancé tant par le Ministre portugais de la science et de la technologie, M. José Mariano Gago, que par le Commissaire européen chargé de la recherche, M. Philippe Busquin, lors d'une conférence informelle à Lisbonne.
Le document, auquel sera joint un calendrier d'exécution, doit être soumis au Conseil de la Recherche, le 15 juin. Son principal objectif est de veiller à une plus grande coordination politique nationale, mais sans bureaucratie ou coûts accrus.
La communication de M. Busquin à la conférence informelle a souligné le besoin de progresser vers un nouvel espace européen de la recherche aussi rapidement que possible, car des retards pourraient mettre en danger l'innovation dans certains secteurs évoluant très rapidement comme la biotechnologie. Pour aider à protéger les innovations, M. Busquin a déclaré que le Commissaire chargé de la politique régionale, M. Michel Barnier, est prêt à proposer l'inclusion de la protection légale des inventions à l'ordre du jour de la Conférence intergouvernementale (CIG).
Le second jour de la réunion, certains lauréats du prix Nobel de la science ont manifesté leur approbation du point de vue de M. Busquin. Pour que l'Europe ne soit pas davantage en retard par rapport aux Etats-Unis et au Japon, le financement public, la réduction de la bureaucratie, l'établissement d'infrastructures appropriées et le besoin d'impliquer des partenaires industriels sont essentiels, ont-ils déclaré. En outre, un meilleur réseau, la création de véritables points de contact et de meilleures conditions pour les chercheurs amélioreraient l'environnement de la recherche.

Informations connexes

Programmes