Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des cartes à puce pour sécuriser les accès aux services électroniques

L'utilisation de cartes à puce pour sécuriser les accès aux services électroniques a été mise à l'ordre du jour politique avec détermination par les responsables politiques de l'UE qui se sont engagés à faire adopter des procédures harmonisées de sécurité basées sur la carte à...
L'utilisation de cartes à puce pour sécuriser les accès aux services électroniques a été mise à l'ordre du jour politique avec détermination par les responsables politiques de l'UE qui se sont engagés à faire adopter des procédures harmonisées de sécurité basées sur la carte à puce et des systèmes d'authentification pour toutes les transactions électroniques en Europe.
Une task-force de haut niveau a été formée et chargée de mettre en route et de surveiller ce projet, lors du sommet sur la carte à puce qui a eu lieu le 11 avril à Lisbonne, dans le cadre de la conférence ministérielle sur le savoir et la société de l'information.
Les cartes à puce garantissent la sécurisation des accès aux services électroniques et sont un facteur important d'accroissement de la confiance des citoyens européens dans le commerce électronique.
Leur importance stratégique est telle que la Commission européenne a inclus une action spécifique visant à en faire la promotion dans l'initiative cyber-Europe qui a été conçue pour promouvoir la mise en pratique des technologies numériques.
L'extension de l'usage des cartes à puce - qui a démarré avec l'arrivée des GSM (global system for mobile communication) - est considérée comme un atout pour l'Europe, mais un effort supplémentaire est nécessaire pour harmoniser les approches au plan européen et mondial, ont conclu les participants.
"Nous voulons faire en sorte que les utilisateurs puissent utiliser leur carte à puce, ou leurs cartes, dans toute l'Union, dans différents contextes, de manière conviviale et avec une qualité de service sans précédent, a déclaré M. Robert Verrue, directeur général de la Direction Générale de la société de l'information.
Les questions de sécurité, de confiance de l'utilisateur et de protection des données personnelles sont les piliers essentiels d'une infrastructure plurisectorielle. Aujourd'hui, nous allons commencer à construire ces piliers sur des fondations solides".
Les participants ont convenu de travailler par l'intermédiaire d'une task-force de haut niveau chargée de concevoir et soutenir les développements communs en matière de systèmes basés sur la carte à puce.
Partant de ce principe, des groupes de travail seront constitués pour préparer un guide des systèmes à carte à puce faciles à utiliser d'ici la fin de 2001, et un système efficace de sécurité et d'authentification basé sur la carte à puce pour les transactions électroniques européennes d'ici la fin de 2002. Une infrastructure électronique sécurisée pour l'accès public aux services gouvernementaux et aux marchés publics devrait être mise en place pour 2003.
M. Verrue a appelé les représentants des industries publiques et privées et les groupements d'utilisateurs présents au sommet à soutenir l'action en faveur de la carte à puce.
Les États membres ont été invités à agir rapidement pour garantir la délivrance cohérente des licences, la mise en place d'un cadre réglementaire pour la reconnaissance des signatures électroniques et la sécurisation des paiements électroniques - des domaines où la technologie de la carte à puce est appelée à jouer un rôle important.

Informations connexes

Programmes