Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commissaire à l'environnement demande aux entreprises d'établir des rapports environnementaux

De l'avis de Mme Margot Wallström, Commissaire européenne en charge de l'environnement, plus d'entreprises devraient établir des rapports environnementaux. A l'occasion de la remise des Prix européens de l'environnement 1999, qui s'est déroulée récemment à Bruxelles, la Commis...
De l'avis de Mme Margot Wallström, Commissaire européenne en charge de l'environnement, plus d'entreprises devraient établir des rapports environnementaux. A l'occasion de la remise des Prix européens de l'environnement 1999, qui s'est déroulée récemment à Bruxelles, la Commissaire a souligné leur importance pour une meilleure gestion de l'environnement et de meilleures performances environnementales.
"Les rapports environnementaux suscitent l'intérêt pour les performances réalisées dans ce domaine, qui sont ainsi mesurées et comparées. Il s'agit d'une condition préalable à une meilleure gestion de l'environnement et indispensable pour les entreprises soucieuses d'une communication ouverte avec d'autres acteurs environnementaux", a-t-elle déclaré.
La Commissaire a également expliqué que les politiques et objectifs de meilleure performance n'ont un sens qu'en fonction de repères sérieux. Mais, selon elle, un certain nombre de conditions doivent être satisfaites si l'on veut que les efforts fournis pour préparer les rapports environnementaux soient récompensés. "Les rapports doivent être transparents, crédibles, pertinents et raisonnablement harmonisés entre les entreprises", a-t-elle ajouté.
Les lauréats 1999 sont:
- Neste Fortum Group (Finlande) - premier lauréat du "meilleur rapport environnemental";
- United Utilities plc (UK) - second lauréat du "meilleur rapport environnemental";
- Grundfos A/S (Danemark) - "meilleur premier rapport";
- DaimlerChrysler AG (Allemagne) - récompensé pour sa stratégie de communication.
Le nombre d'entreprises divulguant volontairement des informations relatives à l'environnement est en augmentation. Mais, pour une exploitation optimale de cette information, la Commission européenne insiste sur la nécessité d'assurer une correspondance entre la qualité et l'utilité de l'information divulguée et le volume d'information disponible en rapide expansion.
La Commissaire Wallström reste optimiste:
"Le fait que nous soyons là aujourd'hui signifie que des progrès substantiels ont été faits et que l'avenir des rapports environnementaux est prometteur".