Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Direction Générale des entreprises requiert des études et une assistance technique

La Direction Générale des entreprises publiera prochainement un appel d'offres d'études et d'assistance technique dans le cadre de la promotion des entreprises européennes.
Les procédures d'attribution doivent commencer avant la fin du mois d'août 2000 et concerneront les marchés suivants:
- étude d'information statistique - en partenariat avec Eurostat - sur les entreprises européennes et autres; budget prévu: 280 000 euros;
- étude devant aboutir à la production d'un tableau indicateur pour l'analyse comparative des politiques entrepreneuriales (développements futurs), budget maximum: 200 000 euros;
- étude de projets d'analyse comparative pratique (développements futurs); budget prévu: 250 000 euros;- 130 000 euros environ seront alloués au soutien administratif à la réalisation de l'analyse comparative;- maintenance et développement d'un site Web relatif à l'analyse comparative (destiné en particulier aux PME); budget prévu: 100 000 euros;- environ 150 000 euros seront alloués à une étude sur les travaux supplémentaires relatifs au "rapport compétitivité 2000" (services pharmaceutiques);- étude : statistiques commerciales, incluant les PME - projet PME, panels d'entreprises, statistiques commerciales et démographie des entreprises, statistiques sur les produits Prodcom; budget prévu: 1,1 million d'euros;- "Rapport compétitivité 2001" présentant le diagnostic de la Commission sur la compétitivité de l'industrie dans l'UE; budget prévu: 450 000 euros;- 300 000 euros seront alloués à l'assistance technique à l'étude des industries européennes;- 285 000 euros seront alloués à l'assistance technique à l'étude des industries européennes;- environ 200 000 euros sont prévus pour l'assistance technique, y compris le suivi du plan d'actions de la task force de simplification de l'environnement commercial BEST (business environment simplification task force), la préparation des rapports au Conseil de l'UE sur la mise en oeuvre, la conclusion d'un accord avec les États membres sur les modes de mesure des progrès accomplis et la fourniture d'un secrétariat pour la tenue d'une réunion;- étude statistique sur les PME dans l'économie sociale; budget 150 000 euros;- environ 60 000 euros seront alloués à une étude sur "les investissements internationaux, les corporations multinationales et les limites à la poursuite des politiques nationales" - en contribution à l'élaboration du rapport sur la compétitivité;- étude sur la situation des entreprises et la politique entrepreneuriale en Turquie, à Malte et à Chypre; budget prévu: 200 000 euros;- un financement de 100 000 euros couvrira l'organisation d'une conférence consacrée à une action concertée de "remise à niveau" (150 participants) visant à favoriser les meilleures pratiques et le savoir-faire dans les pays candidats relativement aux actions concertées existant déjà;- une étude intitulée "Évaluation des fusions verticales et accords" devra permettre de mieux évaluer et de mieux comparer les facteurs industriels par rapport aux problèmes potentiels de concurrence soulevés par les fusions verticales et les accords entres sociétés, perceptibles dans le cadre des nouveaux seuils de restrictions verticales. Budget prévu pour cette étude: 70 000 euros;- étude sur les procédures d'enregistrement des entreprises (nombre, durée, coûts et conditions) et sur les procédures et frais d'embauche de personnel dans les États membres; budget prévu: 100 000 euros;- étude analysant les sources américaines de planification réglementaire et l'exploitation de ces sources, afin de détecter les conflits potentiels avec les projets de l'UE; budget prévu: 100 000 euros.