Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Supprimer les malades liées à la pollution dans l'UE

Les scientifiques qui auraient des projets relatifs à la manière de combattre les malades liées à la pollution dans la Communauté européenne sont invités à soumettre leurs propositions d'action à la Commission européenne.
Suite à une décision du Conseil et du Parlement européen de 1999 adoptant un programme d'action communautaire relatif aux maladies liées à la pollution couvrant une période de trois ans, la Commission vient de recevoir un budget annuel de 1,3 million d'euros pour les travaux dans ce domaine.
Les actions qui seront mises en oeuvre dans le cadre de ce programme couvrent les actions visant à améliorer l'information sur les maladies liées à la pollution et les actions visant à améliorer la connaissance et la compréhension de l'évaluation et de la gestion des maladies liées à la pollution.
Chaque proposition devra viser à réaliser tout ou partie des objectifs suivants:
- collecter auprès de différents organismes les données relatives à l'épidémiologie des maladies liées aux polluants;
- examiner la qualité des données existantes et identifier les domaines dans lesquels celles-ci font défaut pour améliorer la base existante et favoriser la poursuite de la recherche communautaire;
- contribuer à améliorer la comparabilité des données épidémiologiques au sein de la Communauté;
- rendre les informations collectées disponibles et accessibles au public, aux personnes ou organismes dont le rôle est d'éclairer l'opinion publique sur les risques pour la santé de la pollution ainsi que sur l'évaluation et la gestion de ces maladies;
- identifier les maladies dans lesquelles on estime que des polluants spécifiques jouent un rôle, sans que le lien polluant-maladie ait été encore clairement mis en évidence;
- soutenir l'échange d'informations améliorant la compréhension par la population des risques pour la santé liés à la pollution.
Les projets doivent tenir compte des actions prioritaires du programme de travail 2000, notamment celles qui feront une évaluation de l'impact sur la santé publique de la pollution liée à des toxines, de la pollution liée au bruit et de la pollution liée aux déchets. Ils doivent également tenir compte des priorités qui développeront la notion d'indicateurs de santé relatifs à l'environnement.