Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Améliorer l'efficacité énergétique dans l'UE

Suite à son adoption d'un plan d'action pour l'amélioration de l'efficacité énergétique dans l'Union européenne (UE), la Commission européenne propose trois groupes de mesures visant à améliorer l'efficacité énergétique.
Selon la Commission, certains obstacles empêchent actuel...
Suite à son adoption d'un plan d'action pour l'amélioration de l'efficacité énergétique dans l'Union européenne (UE), la Commission européenne propose trois groupes de mesures visant à améliorer l'efficacité énergétique.
Selon la Commission, certains obstacles empêchent actuellement la "diffusion satisfaisante de technologies énergétiques efficaces et l'utilisation efficace de l'énergie". Elle ajoute qu'il serait pourtant possible d'économiser plus de 18% de l'énergie actuellement consommée dans l'UE. Le plan d'action définit des politiques et des mesures visant à surmonter ou à supprimer ces obstacles et inclut les mesures suivantes:
- Mesures favorisant l'intégration de l'efficacité énergétique aux autres politiques et programmes non énergétiques de la Communauté:
- - pour des moyens de transport efficaces: accords volontaires sur l'efficacité des véhicules de passagers et amélioration de l'information des consommateurs, y compris de l'étiquetage;
- - pour les appareils électroménagers, les équipements à usage commercial et autres utilisations finales, y compris des accords et des normes négociés pour une amélioration de l'étiquetage;
- - pour le secteur de l'industrie et de la transformation de l'énergie: actions coordonnées au niveau de l'UE pour la conclusion d'accords à long terme sur l'industrie, et mesures de promotion des services de cogénération et d'énergie;
- - pour le secteur de la construction: une Directive amendée (93/76/CEE) avec amélioration de la certification énergétique, des normes d'isolation thermique des bâtiments, de l'inspection des chaudières et des "systèmes installés".
- Mesures de renforcement horizontal pour une consolidation des actuelles mesures communautaires efficaces relatives à l'efficacité énergétique:
- - agences locales et régionales et réseaux similaires, nouvelles responsabilités pour la mise en ouvre du Plan d'action;
- - financement de tierces parties et plans similaires d'amélioration des investissements en faveur de l'efficacité énergétique;
- - campagne d'information dans toute l'UE pour lancer le Plan d'action;
- - amélioration du contrôle et de l'évaluation.
- Nouvelles mesures et politiques communes et coordonnées:
- - initiative de marché public;
- - initiative de marché public de technologie coopérative;
- - actions d'audit énergétique;
- - initiative de meilleures pratiques au niveau de l'UE.
À l'occasion de l'adoption du Plan d'action par la Commission, la vice-présidente de la Commission européenne, Mme Loyola de Palacio, qui est également commissaire aux transports et à l'énergie, a souligné que le Plan d'action Énergie allait contribuer de manière significative à la diminution des émissions de dioxyde de carbone conformément aux niveaux fixés par l'accord de Kyoto en 1997.
"Le Plan pour l'efficacité énergétique représente une nouvelle étape de l'action de l'UE en vue d'élaborer une stratégie globale et cohérente de respect des engagements pris à Kyoto. Son approche ambitieuse mais réaliste doit permettre à l'ensemble des différents acteurs concernés de contribuer à l'effort commun".
Le Plan d'action européen sera soumis à toutes les Institutions européennes concernées, y compris le Conseil sur l'énergie du 30 mai 2000.