Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les industries pétrolière et automobile participent avec l'UE à la recherche dans le domaine de la réduction des émissions

Les constructeurs automobiles, les organisations de recherche de l'industrie pétrolière et le Centre commun de recherche de la Commission européenne ont convenu de joindre leurs efforts pour réduire les émissions de dioxyde de carbone dans l'Union européenne.
Le Centre commun ...
Les constructeurs automobiles, les organisations de recherche de l'industrie pétrolière et le Centre commun de recherche de la Commission européenne ont convenu de joindre leurs efforts pour réduire les émissions de dioxyde de carbone dans l'Union européenne.
Le Centre commun de recherche (CCR) s'est réuni dernièrement avec le Conseil européen pour la recherche et le développement dans le secteur de l'automobile (EUCAR) et l'Organisation européenne des compagnies pétrolières pour la protection de l'environnement et de la santé et la sécurité (CONCAWE) afin d'envisager la meilleure façon de progresser.
Etant donné que la législation relative aux émissions devient de plus en plus stricte pour la protection de la santé et de l'environnement, les industries automobile et pétrolière s'efforcent de mener une politique plus respectueuse de l'environnement. EUCAR et CONCAWE ont donc décidé de travailler en collaboration avec le CCR afin de réduire les émissions des véhicules et, parallèlement, de faire face à la concurrence industrielle dans les limites de la législation européenne.
"La collaboration entre le CCR, EUCAR et CONCAWE concerne les technologies visant à réduire les émissions; elle porte également sur la mécanique, les types et qualités des carburants et des lubrifiants et leurs interactions. Les partenaires développeront des capacités de mesure des faibles émissions afin d'évaluer les progrès réalisés et de satisfaire aux critères fixés pour le futur parc automobile," indique le CCR.
La coopération technique portera sur l'évaluation de la performance des carburants alternatifs, des futurs gasoils et diesels plus "propres" dans le cadre de la mécanique future (comprenant les piles à combustible). "Toutes ces évaluations seront comparées avec les données concernant les systèmes automobiles/carburants existants," affirme la Commission européenne.
Le programme de travail consistera à:
- identifier des projets de recherche intéressants à réaliser dans ce domaine;
- échanger des informations;
- encourager le développement de projets de recherche en vue de les mettre en oeuvre conjointement;
- coopérer pour favoriser la création d'une plateforme ouverte afin de promouvoir et de débattre des activités de recherche et des résultats dans ce domaine.
"S'appuyant par ailleurs sur l'expérience d'autres laboratoires européens, les trois organisations utiliseront le laboratoire d'essais des moteurs et des véhicules, lequel sera créé par l'un des huit instituts du CCR, l'Institut des matériaux avancés de Petten, aux Pays-Bas. Cette installation sera le laboratoire européen de référence pour les technologies de réduction des émissions," a annoncé la Commission.