Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Bologne

La conférence de Bologne sur les PME (petites et moyennes entreprises), qui s'est terminée le 15 juin en Italie, a publié une "charte sur la politique des PME". En effet, les participants à celle-ci, des ministres et représentants d'environ 50 gouvernements, ont relevé en conc...
La conférence de Bologne sur les PME (petites et moyennes entreprises), qui s'est terminée le 15 juin en Italie, a publié une "charte sur la politique des PME". En effet, les participants à celle-ci, des ministres et représentants d'environ 50 gouvernements, ont relevé en conclusion l'importance du rôle des PME et souligné les nouvelles exigences qui s'imposent à ces dernières tout en notant leurs besoins et les différences enregistrées d'un pays à l'autre.
Citons, parmi les conclusions essentielles, les points suivants :
- les PME jouent un rôle clé en participant à une croissance durable, à une restructuration des économies, au progrès social et au combat contre la pauvreté;
- les PME tireraient avantage de nombreux changements dans leur environnement d'exploitation, notamment d'un environnement réglementaire moins contraignant, d'un accès plus aisé aux ressources humaines et aux compétences nécessaires et d'une relation renforcée entre les domaines public et privé.
Certaines des recommandations que la charte suggère portent sur:
- la réduction des barrières financières auxquelles les PME sont confrontées;
- l'incitation des PME à accéder et à participer à l'innovation nationale et mondiale ainsi qu'aux programmes et infrastructures de R&D;
- l'aide à la création de partenariats, avec d'autres organismes du secteur privé, les ONG, les administrations publiques, etc.;
- une prise de conscience accrue, de la part des PME, des opportunités de la société de l'information et du commerce électronique.
Les participants à la conférence se sont mis d'accord sur un nombre de questions au terme de celle-ci, en particulier sur les avantages de l'analyse comparative et ils espèrent tenir une deuxième conférence de ce type pour analyser les effets de la mondialisation sur les PME.