CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Actualités

Français FR

Le plus grand laboratoire de recherche sur les semi-conducteurs au Royaume-Uni aujourd'hui ouvert aux entreprises

Le plus grand laboratoire à salle blanche du Royaume-Uni consacré à la recherche sur les semi-conducteurs et le nano-magnétisme a ouvert ses portes aux entreprises grâce au financement, entre autres, du Fonds européen de développement régional (FEDER).

Installé à l'universit...

Autre

Le plus grand laboratoire à salle blanche du Royaume-Uni consacré à la recherche sur les semi-conducteurs et le nano-magnétisme a ouvert ses portes aux entreprises grâce au financement, entre autres, du Fonds européen de développement régional (FEDER).

Installé à l'université de Sheffield, ce centre d'une valeur de 10 millions de livres sterling (15 millions d'euros) réunit une série de bureaux et de laboratoires de pépinière d'entreprises et développe des recherches et des compétences de pointe dans des domaines tels que les dispositifs de communication optique, les supports de stockage magnétique et les piles solaires.

Le centre abritera également le Centre national du Conseil de recherche sur l'ingénierie et les sciences physiques (EPSRC) pour les technologies III-V, une institution d'une ancienneté de 25 ans, qui offrira son expérience riche sur les matériaux de semi-conducteurs utilisés dans les dispositifs tels que les lasers, les diodes électroluminescentes (LED), les transistors à haute fréquence et les piles solaires.

Le financement communautaire du centre a été obtenu par le biais du programme «South Yorkshire Objective 1», un programme d'investissement de 2,2 milliards de livres sterling (3,2 milliards d'euros) destiné à favoriser la redynamisation de l'économie et la création d'emplois. Le programme a reçu une enveloppe de 815 millions de livres sterling (1,2 milliard d'euros) du FEDER pour soutenir les initiatives stimulant l'économie.

«Le Centre sur les nano-sciences et les technologies fait partie de nos principaux investissements pour donner naissance à une économie de la connaissance dans le Yorkshire du Sud», a déclaré Tony Newson, du programme South Yorkshire Objective 1. «Cet investissement permettra d'augmenter les capacités de R&D [recherche et développement] dans une région dotée d'un grand potentiel économique et de transférer les connaissances acquises dans des PME [petites et moyennes entreprises] conformément à la stratégie de l'université visant à s'engager plus efficacement auprès d'acteurs économiques et d'entreprises de la région - une stratégie que nous approuvons sans réserve.»