Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un projet de l'UE met au point une infrastructure européenne pour tester les technologies biométriques

Un projet financé par l'UE a commencé ses travaux concernant la mise en place d'une infrastructure européenne pour l'évaluation et la certification des composants et des systèmes biométriques. Les systèmes d'identification biométriques authentifient les caractéristiques phys...

Un projet financé par l'UE a commencé ses travaux concernant la mise en place d'une infrastructure européenne pour l'évaluation et la certification des composants et des systèmes biométriques. Les systèmes d'identification biométriques authentifient les caractéristiques physiques ou comportementales des personnes. Ces caractéristiques sont très variées et concernent, entre autres, des images de l'iris, les empreintes digitales, la cartographie des veines de la main, ou même le rythme de frappe d'une personne. Les systèmes sont actuellement utilisés par des gouvernements nationaux pour les contrôles aux frontières. L'UE, quant à elle, cherche à développer une approche cohérente pour l'Europe. La technologie biométrique permet de contrôler l'immigration clandestine, d'identifier les vols et les menaces à la sécurité. Le projet européen BioTesting vise à établir une interopérabilité européenne pour les systèmes de gestion d'identité transnationaux à grande échelle, tels que les passeports, les visas et les cartes d'identité. Le projet contribuera également à la mise en place de centres européens pour l'évaluation et la certification de ces systèmes et composants biométriques. «Pour établir une interopérabilité européenne au sein d'importants systèmes de gestion d'identité, des exigences plus précises pour les projets de conception, de tests et d'évaluation sont nécessaires», explique Max Snijder, coordinateur de projet du European Biometrics Forum (forum européen de biométrique). «Une approche européenne intégrée constituera le facteur de réussite garantie pour atteindre ces objectifs. Des actions simultanées sont donc nécessaires afin de faciliter l'alignement entre tous les niveaux des parties prenantes impliquées: les utilisateurs finaux, les laboratoires d'essais, les organismes d'accréditation et l'industrie.» Le projet a commencé à insister sur le besoin d'établir des procédés d'évaluation et de certification. Il établira ensuite un inventaire des capacités existantes, en appliquant les exigences des utilisateurs et en définissant l'étude d'investissement. En définitive, le projet établira une feuille de route européenne sur les tests et la certification de la biométrique (European Biometric Testing and Certification Roadmap) pour une recherche et un développement plus approfondis. Le projet BioTesting Europe est financé par le sixième programme-cadre dans le cadre du thème «Action préparatoire pour la recherche en matière de sécurité». Il est coordonné par le forum européen de biométrique. Y participent le laboratoire national britannique des sciences physiques (National Physical Laboratory), l'Institut Fraunhofer pour le traitement graphique en Allemagne (Fraunhofer-Institut für Graphische Verarberaitung - IGD) et le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne.

Articles connexes