Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un projet de l'UE pour faciliter la voie vers les environnements à grands volumes de données

Des scientifiques européens travaillent avec acharnement pour renforcer la coopération et le processus décisionnel par rapport aux environnements à grands volumes de données et aux cadres complexes d'un point de vue cognitif à travers les progrès au niveau des systèmes d'infor...

Des scientifiques européens travaillent avec acharnement pour renforcer la coopération et le processus décisionnel par rapport aux environnements à grands volumes de données et aux cadres complexes d'un point de vue cognitif à travers les progrès au niveau des systèmes d'informations. Un nouveau projet financé par l'UE cherche à encourager cette voie technologique en exploitant et en fondant des paradigmes informatiques de haute performance et des technologies de traitement de grands volumes de données, tels que l'informatique en nuage et les colonnes de bases de données afin de rechercher, d'évaluer et de rassembler des données dans diverses sources détaillées et en évolution. DICODE («Mastering data-intensive collaboration and decision making») est soutenu au titre du thème «Technologies de l'information et de la communication» (TIC) du septième programme-cadre (7e PC) de l'UE pour la somme de 2,6 millions d'euros. Coordonné par l'Institut universitaire de recherche sur la technologie informatique de Patras, en Grèce, le projet DICODE vise, à terme, à intégrer les capacités de raisonnement humain et machine. D'après les experts, la coopération et les paramètres de prise de décision sont généralement liés à des quantités massives de multiples types de données possédant un faible rapport signal-bruit. Diverses sources sont utilisées pour rassembler ces données, qui non seulement sont différentes en termes de subjectivité et d'importance, mais sont également caractérisées par les opinions du public, les pratiques, les mesures incontestables et les résultats scientifiques. D'après une équipe composée de huit membres, les types de données peuvent avoir des niveaux variés quant à la compréhension humaine et l'interprétation machine. De nos jours, de grands volumes de données sont ajoutés aux bases de données avec le moins de problèmes possible. La difficulté survient lorsque l'on tente de considérer et utiliser des données rassemblées sur de plus longs laps de temps, et de les analyser afin d'aider à la prise de décision. Les partenaires de DICODE affirment que les situations plus complexes requièrent l'identification, la compréhension et l'utilisation de cadres de données. Les grands volumes de données doivent être intégrés à partir de sources multiples, et ensuite exploités pour des aperçus qui, d'après l'équipe, ne se matérialiseraient pas à partir d'une inspection manuelle ou d'une analyse de toute source unique de données. DICODE vise à fournir des solutions en même temps que ses progrès technologiques. Le consortium développe et consolide des services à mettre à disposition dans le cadre d'une autorisation source ouverte. Les partenaires caractérisent la solution DICODE d'innovante étant donné qu'elle incorpore et coordonne un ensemble de services interopérables diminuant les grands volumes de données et la surcharge de complexité à des points de décision critiques afin de les amener à un niveau gérable. Finalement, les parties prenantes en tireront un énorme profit, étant donné que leurs taux de production et de créativité augmenteront. Les partenaires de DICODE font remarquer que le succès du projet sera validé à travers trois cas d'utilisation, qui mettront à l'essai la transférabilité des solutions DICODE dans divers cadres de coopération et de prise de décision. Le consortium est composé d'experts de la Fondation de recherche biomédicale en Grèce; de Neofonie GmbH, de Publicis Frankfurt GmbH et de la société Fraunhofer pour les progrès de la recherche appliquée (FHG) en Allemagne; l'université de Leeds et Image Analysis Limited au Royaume-Uni; et l'Universidad Politécnica de Madrid (UPM) en Espagne. Dans une déclaration, le groupe d'informatique biomédicale de l'UPM a affirmé que son rôle dans DICODE est d'intégrer les services, outil et ressources de projets. L'équipe espagnole aide également au développement de nouveaux outils et services pour la plateforme du projet. Lancé en 2010, le projet DICODE devrait s'achever en 2013.Pour de plus amples informations, consulter: DICODE: http://dicode-project.eu/ Universidad Politécnica de Madrid (UPM): http://www.upm.es/internacional Institut universitaire de recherche sur la technologie informatique http://www.cti.gr/ FP7 ICT: http://cordis.europa.eu/fp7/ict/

Pays

Allemagne, Grèce, Espagne

Articles connexes