Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une nouvelle technologie d'un projet européen pour se garer en toute sécurité

Se garer dans une place de parking étroite est une source courante de contrariétés pour les conducteurs, aussi des chercheurs travaillant actuellement sur un projet financé par l'UE ont mis au point une nouvelle technologie qui devrait nous faciliter la tâche.

De nombreux co...
Une nouvelle technologie d'un projet européen pour se garer en toute sécurité
Se garer dans une place de parking étroite est une source courante de contrariétés pour les conducteurs, aussi des chercheurs travaillant actuellement sur un projet financé par l'UE ont mis au point une nouvelle technologie qui devrait nous faciliter la tâche.

De nombreux conducteurs utilisent les systèmes d'assistance au stationnement afin de leur permettre de se garer dans des espaces étroits: ces dispositifs reposent sur un contrôle de précision au millimètre près et précisent la mesure de distance par radar de tout le périmètre. Des chercheurs du projet SUCCESS («Silicon-based ultra-compact cost-efficient system design for mm-wave sensors») sont parvenus à intégrer cette technologie radar nécessaire dans des boîtiers à puces de taille millimétrique.

SUCCESS, qui a regroupé des chercheurs du Canada, de Finlande, de France, d'Allemagne, de Pologne et de Suisse, a reçu près de 3 millions d'euros de financement au titre du thème «Technologies de l'information et de la communication» du septième programme-cadre (7e PC) de l'UE.

Thomas Zwick de l'Institut de technologie de Karlsruhe (KIT), l'un des partenaires du projet, commente: «Pour la première fois, nous sommes parvenus à intégrer tous les composants de radiofréquence pertinents sur un boîtier de puce. Les utilisateurs peuvent souder la puce sur leurs circuits standard et reçoivent les signaux à basse fréquence qui peuvent être traités sans difficulté.»

Le capteur envoie et reçoit des ondes électromagnétiques d'une fréquence de 122 GHz, qui correspond à une onde de fréquence d'environ 2,5 mm. D'après la durée des ondes, la distance d'un objet éloigné est calculée avec une précision au millimètre près.

Enfin, la vitesse de l'objet donné peut être mesurée par l'effet Doppler. Le capteur en soi mesure à peine 8 x 8 mm, mais contient tous les composants de radiofréquence nécessaires. Les signaux sortants sont, par conséquent, des signaux à basse fréquence qui peuvent être traités par des moyens de systèmes électroniques traditionnels.

Les chercheurs espèrent que cette nouvelle technologie compacte rendra les diverses nouvelles applications plus accessibles, et qu'en temps voulu, la production en série pourrait réduire les coûts par unité de capteur radar à moins d'un euro.

Outre la détection de l'environnement d'un véhicule et le contrôle des robots industriels, on compte parmi les autres applications des capteurs de mouvement des portières (ou portes) extrêmement plats pouvant être cachés derrière la tapisserie, ou la désactivation automatique des foreuses une fois la profondeur désirée atteinte.

Source: Institut de technologie de Karlsruhe

Informations connexes

Programmes

Pays (6)

  • Canada, Suisse, Allemagne, Finlande, France, Pologne