Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les Européens doivent poursuivre la recherche sur la biodiversité marine: synthèse

Malgré les nombreuses avancées réalisées par les Européens dans le domaine de la diversité marine, il est important qu'ils ne considèrent pas ces résultats comme suffisants et cessent d'approfondir notre connaissance de cette discipline scientifique, souligne le comité directe...
Les Européens doivent poursuivre la recherche sur la biodiversité marine: synthèse
Malgré les nombreuses avancées réalisées par les Européens dans le domaine de la diversité marine, il est important qu'ils ne considèrent pas ces résultats comme suffisants et cessent d'approfondir notre connaissance de cette discipline scientifique, souligne le comité directeur de l'European Marine Board. Sa prochaine synthèse scientifique, intitulée «Marine biodiversity: a science roadmap for Europe», présente une feuille de route pour la recherche en biodiversité marine en Europe.

Les océans constituent 95 % de l'espace habitable de notre planète. Divers organismes vivants ont trouvé leur habitat dans ce milieu et la biodiversité joue un rôle important en protégeant la santé des océans et de leurs écosystèmes productifs. Ces derniers, en retour, contribuent ainsi à stimuler le bien-être et la prospérité des êtres humains. Toutefois, la vie marine ressent la pression - provenant à la fois du changement climatique et des activités humaines qui provoquent la surpêche, l'acidification et la pollution des océans.

Au fil des ans, des chercheurs dans des instituts universitaires et instituts scientifiques et techniques des pêches maritimes et des musées ont mené des études centrées sur la recherche en biodiversité marine et inventorié les plantes et les animaux marins. Jusqu'ici, plus de 33 000 espèces ont été recensées dans les mers autour de l'Europe, dont 760 d'entre elles identifiées au début du 21e siècle.

Entre-temps, le Centre d'études de la vie marine a découvert qu'il existait près de 240 000 espèces dans le monde et, selon les estimations actuelles, le nombre total d'espèces marines existantes serait compris entre 700 000 et 2,2 millions. Les millions de bactéries ou archées microscopiques ne sont pas incluses dans ces données; la synthèse met en exergue notre manque de connaissance des communautés microbiennes.

Commentant la raison pour laquelle un document d'orientation sur la biodiversité marine est important, le Dr Kostas Nittis, président du comité directeur de l'European Marine Board, a déclaré: «Au cours des dix dernières années, de nombreuses et excellentes initiatives de biodiversité ont été financées et nous avons bien progressé, mais nous ne sommes pas encore parvenus à comprendre de façon exhaustive la biodiversité marine, son évolution et ce que ces changements impliquent pour notre société.»

L'UE et les États membres de l'UE continueront d'avoir des difficultés à atteindre leurs objectifs de biodiversité respectifs et les exigences des conventions mondiales sur la biodiversité et le développement durable s'ils ne sont pas suffisamment soutenus à long terme concernant l'observation et la biodiversité marine.

«L'observation et la recherche en biodiversité sont impératives, pas simplement pour expliquer ce que nous observons aujourd'hui, mais aussi comment la biodiversité marine va évoluer à l'avenir suite aux pressions naturelles et humaines,» a déclaré l'auteur principal, le Professeur Carlo Heip du Royal Netherlands Institute for Sea Research (NIOZ). «Cela nécessite de bonnes bases scientifiques, une forte collaboration européenne, des systèmes d'observation améliorés, des infrastructures de recherche perfectionnées et une concertation efficace entre la communauté scientifique et le monde politique.»

Travailler en coopération avec la Fondation européenne de la science et le comité directeur européen de l'European Marine Board fournit une plateforme paneuropéenne à ses organisations membres pour définir les priorités communes, mener la recherche scientifique marine et établir un rapprochement entre les scientifiques et les politiques. Ces actions aideront les Européens à relever les défis et les opportunités en matière de science marine qui émergeront dans l'avenir.

Source: Fondation européenne de la science

Informations connexes