Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

EITC 95: Le Forum sur les technologies de l'information (TI) s'articule autour de la "Maîtrise du changement"

Cette année, le forum sur les technologies de l'information organisé dans le cadre de la manifestation CETI 95, avait pour thème la "maîtrise du changement". S'adressant aux participants du Forum, M. Stefano Micossi, directeur général de la DG III, a insisté sur le fait qu'il ...
Cette année, le forum sur les technologies de l'information organisé dans le cadre de la manifestation CETI 95, avait pour thème la "maîtrise du changement". S'adressant aux participants du Forum, M. Stefano Micossi, directeur général de la DG III, a insisté sur le fait qu'il n'est plus question à ce stade de discuter pour savoir si l'Europe va ou non faire partie de la société de l'information. Certains veulent arrêter le temps et ouvrir le débat sur les implications de cette voie avant d'aller de l'avant. En réalité, une telle approche n'est plus réalisable étant donné la vitesse vertigineuse à laquelle sont accomplis les progrès. L'objectif consiste maintenant à faire profiter toutes les couches de la société des avantages apportés par les technologies de l'information."

M. Micossi a tracé, dans les grandes lignes, les implications découlant de la société de l'information. "Cette révolution de l'information aura une incidence aussi grande sur la vie de tous les jours que l'avènement de la vapeur et de l'électricité au siècle dernier", a-t-il prédit. "En fait, les TI constituent une occasion unique de rehausser le niveau de vie. Cependant les TI présentent une particularité de taille, en ce sens que le phénomène intervient dans le monde entier, accélérant ainsi encore davantage leurs impact et développement".

"C'est en réduisant les obstacles d'accès aux marchés que les progrès dans les TI vont permettre à des PME/PMI de devenir des acteurs à l'échelon mondial. Leur pénétration dans les marchés mondiaux oblige les organismes prestataires de services aux citoyens et les services gouvernementaux à procéder à des changements structurels. Par ailleurs, les salariés sont susceptibles de changer plus fréquemment d'emploi et d'entreprise plus fréquemment, du fait même que les compétences en TI ne sont pas toujours exigées sur le long terme. Ainsi, les techniciens qui effectuent l'installation d'équipements informatiques au sein d'une entreprise, ne sont pas nécessairement qualifiés pour en assurer l'entretien. Toutes ces évolutions sont source de craintes et de préoccupations.

M. Micossi a insisté sur la nécessité de faire face sans plus attendre aux changements intervenant dans la "culture d'entreprise". Il a également reconnu que l'Europe est confrontée à de grandes pressions sur la société en général et à des mutations potentielles considérables. Il a aussi souligné que ces changements ne se feront pas tout seuls, et qu'il faudra en payer le prix. "L'UE est appelée à relever un défi, elle change et elle adapte sa politique économique en conséquence, mais il existe encore trop de résistance au changement."

Mme Erica Mann, député européen (Parti social démocrate, Allemagne) a également pris la parole au cours de ce Forum. Dans son exposé, elle a rappelé au groupe d'experts qu'il serait utile de promouvoir en particulier l'installation de postes d'accès dans des endroits où les citoyens recherchent habituellement des informations, c'est-à-dire les bibliothèques, les écoles et les bureaux de poste. Elle a rappelé aux PDG des entreprises que "toute politique sans perspective d'avenir risque de freiner les développements technologiques". Selon Mme Mann, la société de l'information va entraîner la dérive des problèmes de l'échelon régional à la scène politique internationale, et partant, obliger les hommes politiques à formuler de nouvelles perspectives pour un environnement économique porteur d'évolution.

Source: Commission européenne, DG XIII
DE EN

Informations connexes

Programmes