Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Appel à propositions: promotion et protection des langues et cultures régionales ou minoritaires

La DG XXII de la Commission européenne vient de publier un appel ouvert (procédure ouverte) de propositions d'actions visant à promouvoir et à sauvegarder les langues et cultures régionales ou minoritaires de l'Union européenne.

Le Parlement européen a adopté plusieurs résolutions visant à encourager l'Union européenne à respecter la diversité linguistique et culturelle et demandant que des mesures soient prises en faveur des communautés linguistiques régionales ou minoritaires .

Conformément à ces résolutions, la Commission met actuellement en oeuvre une action en faveur des langues régionales ou minoritaires. Les langues pouvant bénéficier de cette action sont les langues autochtones parlées traditionnellement par une partie de la population d'un Etat membre de l'Union européenne. Cette définition exclut les langues des immigrés et celles créées artificiellement.

Compte tenu des compétences des Etats membres, et en respect du principe de subsidiarité, toute activité ayant un effet politique ou législatif sera exclue.

Les principaux objectifs de cette action visent à:

- encourager des initiatives dans les domaines de l'éducation, de la culture et de l'information
- sauvegarder et promouvoir les langues et cultures régionales ou minoritaires:
- consolider la dimension européenne et de stimuler la coopération entre ceux qui cherchent à préserver et promouvoir les dites langues et cultures
- améliorer l'échange des informations et le transfert des expériences
- systématiser, améliorer et promouvoir l'enseignement des langues régionales ou minoritaires dans toutes les filières d'éducation, de l'école maternelle à la formation des adultes.

La priorité sera donnée, dans les limites des ressources disponibles, aux activités et projets couvrant les domaines suivants:

- projets-pilotes d'enseignement aux différents niveaux d'enseignement
- formation-pilote initiale et formation continue des enseignants
- publications pour enfants et adultes
- production de matériels didactiques
- travaux de normalisation d'une langue, de lexicographie et de terminologie
- actions de recherche
- conférences, colloques et séminaires
- manifestations culturelles
- utilisation de la langue dans les médias: production de films, de vidéos et de programmes de radio et télévision
- réseaux d'information et centres de documentation
- réunions entre des locuteurs d'une même langue résidant dans des pays différents de l'Union européenne. Ces réunions doivent avoir un contenu culturel et viser à promouvoir et protéger la langue en question.

Comme les fonds sont limités et la demande élevée dans ce secteur, la Commission s'appuiera sur les critères de sélection suivants:

- a. Dimension européenne: projets faisant intervenir la participation d'au moins deux communautés linguistiques ou Etats membres, ou bien susceptibles d'aboutir à un transfert d'expériences et de connaissances d'une région à une autre

- b. Effet de multiplication:
. Le projet a des liens avec des projets ou initiatives existants ou aura un effet durable et étendu
. Les bénéficiaires visés seront les planificateurs linguistiques appartenant à des centres de recherche ou des institutions ou organisations bénévoles s'occupant de la promotion des langues régionales ou minoritaires
. Le projet utilisera les toutes dernières méthodes de conception des moyens d'enseignement et de dissémination à grande échelle de l'information (nouvelles technologies d'information, de communication et d'enseignement)

- c. Nécessité d'une action prioritaire: le projet concerne une région ou collectivité locale pour laquelle il jouera un rôle important

- d. Qualité et présentation de la soumission:
. Le projet est innovateur et de qualité réputée
. L'organisation du projet est saine et comprend notamment un engagement véritable au titre des établissements qui y participent, une structure de gestion réelle et transparente, des procédures de coordination sans ambiguïté, des programmes de travail et budget précis

- e. Rapport rentabilité-coût: la proportion et le montant du financement demandé sont raisonnables, appropriés et accompagnés des justificatifs nécessaires.

D'une manière générale, ces critères sont cumulatifs. Ils ne s'appliquent pas nécessairement tous à la fois; leur application dépendra de la nature du projet ainsi que des circonstances.

La Commission n'envisage qu'un financement partiel, l'aide de la Communauté n'étant que complémentaire et subsidiaire aux contributions du projet lui-même et/ou aux aides nationales, régionales ou locales.
DE EN