Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission approuve le lancement d'un programme RESIDER II pour la reconversion du bassin sidérurgique lorrain

Sur proposition de Mme Monika Wulf-Mathies, commissaire en charge de la politique régionale et de la cohésion, la Commission a adopté un programme visant à aider les départements de laMeurthe-et-Moselle et de la Moselle, et trois cantons du département de la Meuse (Etain, Spin...
Sur proposition de Mme Monika Wulf-Mathies, commissaire en charge de la politique régionale et de la cohésion, la Commission a adopté un programme visant à aider les départements de laMeurthe-et-Moselle et de la Moselle, et trois cantons du département de la Meuse (Etain, Spincourtet Verdun-Est), affectés par la reconversion de l'industrie sidérurgique. Ce programme a été adoptédans le cadre de l'initiative communautaire RESIDER II.

La contribution de la Communauté au programme s'élève à 31,109 millions d'ECU provenant du Fonds européen de développement régional (FEDER) et du Fonds social européen (FSE). Le financement communautaire représente environ 42% de la dépense totale.

Les ressources allouées à ce programme seront mobilisées selon trois axes d'actions complémentaires:

- accompagner la création et le développement d'entreprises en améliorant l'accueil et les services communs et en renforçant le soutien aux nouvelles activités économiques et aux équipements de formation (19,754 millions d'ECU). Dans ce cadre, le FEDER apportera son concours au financement de MECANICA, centre de services commun mis en place pour fournir une assistance aux entreprises de mécanique et de travail des métaux dans la région de Thionville

- améliorer l'attrait de l'environnement et du cadre urbain, en accordant une attention particulière au traitement des eaux d'exhaure (10,888 millions d'ECU)

- développer les compétences qui sont importantes pour la reconversion des économies locales: cela impliquera le soutien de projets d'animation économique locale ainsi qu'une meilleure utilisation de l'expérience et des compétences acquises dans les zones éligibles en vue de mettre en place un "pôle d'excellence" de techniques et de savoir-faire (935 000 ECU).

D'une manière générale, le programme consacrera la majorité de ses fonds au renforcement de la qualité de l'accueil et de l'environnement des entreprises sur la base de critères de sélection appropriés, en privilégiant autant que faire se peut les démarches intercommunales. C'est ainsi que les Fonds structurels apporteront leur concours à la réalisation de deux grandes zones industrielles (100 hectares).


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes

Programmes

Pays

  • France