Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission approuve le rapport sur le cinquième programme communautaire relatif à l'environnement

La Commission européenne a approuvé le rapport sur l'état d'avancement du programme communautaire de politique et d'action relatif à l'environnement et au développement durable. Ce programme aussi appelé "cinquième Programme d'action" couvre la période courant de 1992 à 2000 e...
La Commission européenne a approuvé le rapport sur l'état d'avancement du programme communautaire de politique et d'action relatif à l'environnement et au développement durable. Ce programme aussi appelé "cinquième Programme d'action" couvre la période courant de 1992 à 2000 et forme la base de la politique communautaire de l'environnement.

Ce rapport identifie les progrès accomplis au titre du programme, ainsi que les domaines où le processus de développement durable doit recevoir une impulsion plus grande. Ces progrès sont examinés par rapport à plusieurs éléments et tendances clés liés aux cinq secteurs cibles du programme:

- l'agriculture
- l'énergie
- l'industrie
- le transport
- le tourisme.

Ils sont aussi considérés par rapport à l'évolution internationale, à l'éventail croissant d'instruments et au développement de structures permettant le partage des responsabilités.

Le rapport relève des progrès dans l'intégration des questions environnementales dans d'autres domaines de politique. Les progrès les plus avancés ont eu lieu dans le secteur de la fabrication et les moins apparents, dans l'agriculture et le tourisme. Dans le secteur des transports, on prend de plus en plus conscience de la question de l'environnement. On a notamment accompli des progrès sur le plan des émissions des véhicules, de la qualité du carburant et de la technologie. L'accroissement du parc automobile réduit cependant à zéro ces avancées. Dans le domaine de l'énergie, malgré l'existence d'instruments potentiellement efficaces permettant de réaliser des améliorations, il manque une authentique motivation permettant d'imposer une approche plus durable.

Par rapport aux thèmes spécifiques du programme, des progrès ont été accomplis dans plusieurs domaines:

- réduction des substances appauvrissant la couche d'ozone, réduction des émissions de métaux lourds et de dioxyde de sulfure
- renforcement des dispositifs de la protection de la nature, amélioration de la qualité des eaux de surface, meilleure maîtrise des risques liés à l'industrie et meilleurs gestion des déchets.

Il faut désormais attacher les efforts aux changements climatiques et à l'acidification, aux questions d'environnement urbain, y compris à la qualité de l'air, au bruit et aux déchets ainsi qu'à une stratégie globale de gestion des nappes phréatiques et les eaux de surface.

Ce rapport a été rédigé à partir d'informations provenant d'une grande diversité de sources et couvre la période courant de 1992 à l'été 1995.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes