Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission présente son "Livre vert sur le réseau des citoyens" pour promouvoir des réseaux de transport en commun flexibles et accessibles.

Le 23 janvier 1996, la Commission européenne a présenté son livre vert sur le développement des services de transport qui se combinent en vue d'accroître la sécurité, la flexibilité et l'accessibilité du transport en commun dans l'ensemble de l'Union. Intitulé "Le réseau des c...
Le 23 janvier 1996, la Commission européenne a présenté son livre vert sur le développement des services de transport qui se combinent en vue d'accroître la sécurité, la flexibilité et l'accessibilité du transport en commun dans l'ensemble de l'Union. Intitulé "Le réseau des citoyens" (COM(95) 601 final), ce livre vert à caractère consultatif vise à ouvrir un débat public sur les meilleurs moyens de promouvoir les transports en commun en Europe.

Les deux dernières décennies ont été caractérisées par une véritable explosion de la demande de transport, qui s'est vu souvent traduite par l'utilisation accrue des voitures particulières. La politique européenne dans le domaine des transports vise à encourager la mise en place d'un réseau qui utilise le mieux possible tous les modes de transport disponibles. La dépendance excessive envers les voitures particulières a entraîné une aggravation des encombrements, de la pollution et des accidents. A l'heure actuelle, le coût des encombrements dans l'Union européenne est quatre fois supérieur au montant des investissements dans les transports en commun.

C'est la première fois que la Commission européenne a publié un document de politique générale sur les transports en commun. De nombreuses politiques communautaires - sur le plan du financement et de la législation -ont des incidences sur les transports en commun. En ouvrant ce débat, la Commission désire s'assurer que l'action communautaire dans ces domaines tienne pleinement compte de la nécessité de promouvoir les transports en commun.

Le livre vert suggère des améliorations dans un certain nombre de domaines, dont:

- un meilleur accès aux réseaux de transport en commun grâce à:
. l'amélioration de la conception du matériel roulant et des stations intermodales où les voyageurs peuvent passer rapidement et facilement d'un moyen de transport à un autre
. l'amélioration des liaisons entre les zones résidentielles et les destinations courantes (par exemple, lieux de travail, quartiers commerçante, centres de loisirs) et des liaisons entre les centres urbains et la périphérie
. l'amélioration de l'accès pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer (par exemple, les personnes âgées, les handicapés physiques, les adultes avec des enfants en bas âge et des poussettes, etc.)
. l'amélioration de la sécurité grâce à un éclairage, à une dotation en effectifs et à une conception améliorés; une plus grande commodité grâce à une fiabilité accrue des services et à des billetteries intégrées; l'amélioration de la qualité grâce à une fréquence accrue, à une plus grande propreté et à un personnel motivé

- une intégration plus étroite des différents modes de transport grâce à une meilleure coordination des autobus, des tramways, du métro et des chemins de fer

- une meilleure intégration de la politique des transports dans d'autres domaines de politique générale.

La Commission reconnaît que l'élaboration des stratégies dans ces domaines est une tâche qui est principalement du ressort des autorités au niveau national, local et régional. Il y a toutefois des domaines dans lesquels une action au niveau communautaire peut être utile. Quatre domaines spécifiques d'action communautaire sont identifiés:

- promotion de l'échange d'informations et des meilleures pratiques
- recherche et développement
- mécanismes de financement
- législation.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes

Thèmes

Transports