Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le CES recommande une plus grande coordination des politiques nationales et communautaires de RDT

Le Comité économique et social (CES) a adopté récemment un "Avis sur la coordination des politiques de recherche et de développement technologique (RDT)". Il exprime son inquiétude devant le manque de coordination des stratégies nationales et communautaires de RDT dans l'Union...
Le Comité économique et social (CES) a adopté récemment un "Avis sur la coordination des politiques de recherche et de développement technologique (RDT)". Il exprime son inquiétude devant le manque de coordination des stratégies nationales et communautaires de RDT dans l'Union européenne et la capacité limitée de transformer rapidement les réalisations scientifiques et technologiques en performances industrielles et commerciales.

Le Comité estime que la rapidité et l'envergure des changements auxquels doit faire face l'Europe, notamment la compétitivité mondiale, le taux élevé de chômage et le rythme de l'innovation technologique, rendent indispensable la mise en oeuvre d'une politique coordonnée de RDT au lieu de l'approche compartimentée actuelle qui entrave une évaluation précise des besoins d'innovation en matière de RDT.

Dans ce contexte, le Comité recommande cinq actions parallèles:

- utiliser la coordination comme instrument permettant de répondre aux besoins de l'actuel programme-cadre de RDT de la Communauté, par exemple en créant un réseau d'échanges systématiques d'informations sur les activités de RDT dans l'Union européenne d'un accès totalement libre et en définissant des scénarios permettant d'opérer des choix communs de priorités aux niveaux régional, national et communautaire en vue de l'élaboration de stratégies de RDT. Cette action devrait s'accompagner du réexamen des organismes qui élaborent et mettent en oeuvre les programmes de recherche communautaires
- mettre au point une approche flexible et interdisciplinaire durant la période précédant le lancement du cinquième programme-cadre, afin de le rendre plus transparent et mieux coordonné avec les actions de recherche nationales, et en centrant cette approche sur des priorités clés convenues
- stimuler la coopération internationale en coordonnant les actions de l'Union européenne avec celles des Etats membres, au sein des forums internationaux et dans le cadre de la participation aux programmes d'intérêt mondial
- explorer des méthodes de coordination nouvelles et innovantes dès le stade de la planification, par exemple en mettant au point des projets d'association industrielle réunissant des acteurs du domaine de la recherche et des utilisateurs finals originaires de plusieurs Etats membres, ceci afin de favoriser la poursuite des objectifs stratégiques clés de la politique communautaire de recherche et d'innovation
- améliorer le cadre de coordination de toutes les autres politiques communautaires afin d'assurer convergence et cohérence des instruments et des actions inhérentes à la dynamique recherche-innovation-marché.


Source: Journal officiel des Communautés européennes
DE EN