Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Avis de l'IRDAC sur la coopération scientifique et technologique de l'Union européenne avec les pays en développement

Le Comité consultatif de la Commission européenne chargé de la recherche et du développement industriels (IRDAC) a publié un avis sur la coopération scientifique et technologique avec les pays en développement. Cet avis repose sur les conclusions d'une table ronde organisée en...
Le Comité consultatif de la Commission européenne chargé de la recherche et du développement industriels (IRDAC) a publié un avis sur la coopération scientifique et technologique avec les pays en développement. Cet avis repose sur les conclusions d'une table ronde organisée en avril 1995, sur les questions suivantes:

- expérience des entreprises européennes dans les activités de recherche menées dans les pays en développement et en collaboration avec eux
- problèmes et possibilités
- rôle possible de l'Union européenne dans ce contexte
- mesure dans laquelle le programme de l'Union européenne sur la coopération technologique avec les pays tiers constitue une stratégie appropriée pour satisfaire aux besoins et aux priorités de l'industrie.

Les participants à la table ronde ont conclu que les entreprises européennes mènent rarement des recherches dans les pays en développement et que quand elles le font, elles doivent faire face à des problèmes tels que la protection limitée des droits de propriété industrielle, la pauvreté de l'infrastructure locale et la pénurie de compétences.

Les participants ont aussi conclu que les problèmes des pays en développement se situent plutôt au niveau de la nécessité de s'industrialiser et de créer des industries concurrentielles qu'au niveau de la recherche. Le Comité considère qu'en ciblant ses efforts sur la communauté universitaire et la santé et l'agriculture, l'Union européenne n'a pas vraiment favorisé ce processus. Il recommande donc en conséquence que dans ces pays, on s'attache plutôt à promouvoir la science et la technologie et à générer une activité économique, en leur apportant une aide et un soutien dans le domaine de l'éducation et de la formation, du transfert de la technologie et de l'accès aux capitaux.


Source: IRDAC
DE EN