Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Rapport d'évaluation EUREKA 1995

La DG XII de la Commission européenne a publié le rapport d'évaluation EUREKA 1995. Cet ouvrage présente les conclusions et les recommandations d'un groupe d'experts indépendants chargé, sous la présidence suisse d'EUREKA, de faire rapport sur les résultats de 200 projets EURE...
La DG XII de la Commission européenne a publié le rapport d'évaluation EUREKA 1995. Cet ouvrage présente les conclusions et les recommandations d'un groupe d'experts indépendants chargé, sous la présidence suisse d'EUREKA, de faire rapport sur les résultats de 200 projets EUREKA "achevés" et 118 "abandonnés".

Selon la conclusion générale du groupe d'experts, EUREKA a réussi à atteindre ses objectifs initiaux. La majorité des entreprises ayant participé aux 200 projets achevés ont signalé que leurs travaux avaient débouché sur la mise au point commerciale de produits et de procédés. Sur le plan financier, le groupe d'experts évalue à plusieurs milliards d'ECU l'accroissement global du chiffre d'affaires qui résultera de ces projets au cours des 2 à 3 années à venir.

Le groupe d'experts attire l'attention sur l'importance du financement public comme facteur motivant pour les entreprises et préconise une organisation plus cohérente de la R&D, notamment une meilleure synchronisation des procédures de soutien financier en faveur des divers participants. Il insiste également de nouveau sur la nécessité de renforcer les relations entre l'industrie et les universités.

S'agissant de l'avenir, le groupe d'experts recommande de diffuser des lignes directrices claires, au niveau politique le plus élevé, sur l'orientation future d'EUREKA, en particulier en ce qui concerne le type et la taille des projets à soutenir. D'une part, la tendance actuelle au lancement de projets plus petits et à participation élevée de PME pourrait être accueillie comme un signe positif, et la structure de direction adaptée en conséquence. D'autre part, les membres d'EUREKA pourraient décider de tirer profit de la capacité inhérente d'EUREKA à fonctionner dans un environnement financier "à géométrie variable" et de l'exploiter pour promouvoir des projets stratégiques de grande envergure pour lesquels cette caractéristique est particulièrement importante.

Les membres d'EUREKA ont maintenant à décider de l'avenir de l'initiative à la lumière des conclusions du groupe d'experts, et de la situation économique et industrielle générale, dans le cadre de l'élaboration du troisième Plan à moyen terme (1996-2000), sous la présidence belge actuelle.


Source: Commission européenne, DG XIII
DE EN

Informations connexes