Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'égalité des chances et les Fonds structurels

A l'occasion de la Journée internationale des femmes (8 mars), la Commission européenne a organisé une conférence sur "Le Fonds structurel et l'égalité des chances entre les hommes et les femmes". La conférence, qui s'est déroulée à Bruxelles, les 7 et 8 mars 1996, avait pour ...
A l'occasion de la Journée internationale des femmes (8 mars), la Commission européenne a organisé une conférence sur "Le Fonds structurel et l'égalité des chances entre les hommes et les femmes". La conférence, qui s'est déroulée à Bruxelles, les 7 et 8 mars 1996, avait pour objet d'évaluer l'effet des Fonds structurels sur l'égalité des chances et d'identifier des moyens d'intensifier cet effet.

Le respect du principe de l'égalité des chances a été introduit dans les règlements s'appliquant les Fonds structurels en 1993. Dans ce domaine toutefois, les opérations des Fonds structurels restent encore plutôt modestes et les efforts pour mobiliser les partenaires, et surtout les autorités nationales et/ou régionales chargées d'élaborer et de mettre en oeuvre la programmation, doivent être poursuivis et intensifiés.

Pendant la période de programmation courant de 1994 à 1999, la promotion de l'égalité des chances constitue une priorité qui touche à toutes les activités bénéficiant d'une aide des Fonds structurels, et un effort déterminé est accompli pour réaliser une meilleure coordination.

Des opérations menées conjointement par le FSE (Fonds social européen), le FEDER (Fonds européen de développement régional) and FEOGA (Fonds européen d'orientation et de garantie européen) contribuent à mettre en oeuvre des mesures et à donner aux femmes des moyens leur permettant de mieux concilier le travail et la vie de famille (crèches, jardins d'enfants, activités extra-scolaires, adaptation du transport dans les régions peu peuplées, etc.).

L'impulsion politique donnée à l'égalité des chances se reflète aussi dans les initiatives communautaires (ADAPT, EMPLOYMENT, URBAN I, LEADER II, INTERREG II). En particulier, les réseaux dont disposent des initiatives comme NOW ou LEADER constituent un moyen privilégié de procéder à des échanges de pratiques et à des transferts d'expérience.

Par l'aide accordée à ces diverses mesures et par le renforcement des initiatives communautaires, les Fonds facilitent l'identification et la diffusion des bonnes pratiques et contribuent à développer la coopération et l'intégration au titre du nouveau quatrième programme communautaire sur l'égalité des chances (1996-2000).

Dans le discours qu'il a prononcé à la conférence, M. Padraig Flynn, membre de la Commission en charge de l'emploi et des affaires sociales, a souligné que "les attitudes concernant la manière de réaliser l'égalité des chances ont changé. Il n'est désormais plus acceptable de considérer l'égalité comme concernant exclusivement les femmes. L'égalité touche les femmes et les hommes et le partenariat qui les unit". Il a également invité les Etats membres à profiter du potentiel des Fonds structurels (plus de 170 milliards d'ECU pour la période courant de 1994 à 1999) "pour faire améliorer véritablement la capacité de l'Union à promouvoir l'égalité des chances".

La conférence a rassemblé trois cent participants, dont des représentants de gouvernements nationaux et d'autorités régionales et locales, des députés, des partenaires sociaux, des organisations non gouvernementales et divers spécialistes de ce domaine.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes