Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Techniques spatiales appliquées à la surveillance en matière d'environnement: 15 nouveaux projets doivent recevoir un financement de la CE

La Commission européenne a, sur proposition de Mme Edith Cresson, membre de la Commission en charge de la recherche, de l'éducation et de la formation, approuvé le financement de 15 nouveaux projets concernant les techniques spatiales appliquées à la surveillance de l'environn...
La Commission européenne a, sur proposition de Mme Edith Cresson, membre de la Commission en charge de la recherche, de l'éducation et de la formation, approuvé le financement de 15 nouveaux projets concernant les techniques spatiales appliquées à la surveillance de l'environnement.

Au total, une aide de 11,8 millions d'ECU a été allouée à ces projets au titre du programme spécifique de RDT relatif au domaine de l'environnement et du climat. Ces projets comprennent:

- les réseaux neuronaux pour l'analyse de données satellitaires concernant les caractéristiques des nuages, les courants océaniques et les vagues
- les techniques d'évaluation du manteau de neige (facteur important dans l'évolution du climat et signe de cette évolution) à partir de données satellitaires
- les méthodes de première alerte sur l'approche, dans les eaux côtières, des marées rouges dangereuses.

Les projets retenus ont été sélectionnés parmi plus de 86 propositions soumises au titre du thème 3 (techniques spatiales appliquées à la surveillance et à la recherche en matière d'environnement) du premier appel de propositions relatif au programme sur l'environnement et le climat, publié le 17 janvier 1995 (JO No C 12 du 17.1.1995, p. 16).

Le nombre de réponses était si important, que seulement 13% des projets ont pu être financés. Certains de ces projets permettront d'améliorer la qualité de l'information sur l'environnement dont se servent les autorités publiques pour prendre les décisions (par exemple en contrôlant la pollution dans les zones côtières européennes). D'autres permettront de recueillir les informations nécessaires pour la recherche entreprise au sujet de l'évolution de l'environnement à l'échelon de programmes de recherche européens ou nationaux (par exemple en mettant au point de nouveaux outils permettant de surveiller les courants océaniques). Ce travail contribuera également à la définition d'instruments spatiaux pouvant être mis au point à l'avenir par les agences spatiales et par l'industrie.

Dans tous les cas, la recherche fournira le savoir faire de base permettant aux compagnies de développer une activité dans la prestation de services d'information rentables, basés en partie sur l'exploitation d'informations obtenues par satellite.

Deux mesures d'éducation et de formation, devant recevoir un financement de 0,9 million d'ECU ont également été approuvées au titre de cet appel. Ces mesures concernent un cours en ingénierie océanique et un système d'apprentissage télé-interactif, destiné à promouvoir l'utilisation des données découlant de l'observation de la Terre.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes

Programmes