Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Avis du Parlement européen sur le programme INFO2000

Lors de sa session plénière du 28 mars 1996, le Parlement européen a adopté un rapport sur la proposition de décision du Conseil adoptant un programme communautaire pluriannuel visant à stimuler le développement d'une industrie européenne de contenu multimédia et à encourager ...
Lors de sa session plénière du 28 mars 1996, le Parlement européen a adopté un rapport sur la proposition de décision du Conseil adoptant un programme communautaire pluriannuel visant à stimuler le développement d'une industrie européenne de contenu multimédia et à encourager l'utilisation de ce contenu multimédia dans la nouvelle société de l'information (INFO 2000).

La proposition vise à créer un programme soutenant les développements dans l'industrie du contenu multimédia et doté d'un financement de 100 millions d'ECU sur la période de quatre ans allant de 1996 à 1999.

Le Parlement a estimé que le budget proposé était insuffisant pour un programme quadriennal. Il a donc voté que le programme devrait s'étendre sur une période de trois ans, de 1996 à 1998, avec le même budget.

Le Parlement a également proposé d'apporter des modifications aux priorités des quatre lignes d'action du programme ainsi qu'à la répartition du financement entre elles. Selon le Parlement, la ligne d'action 1 du programme (Stimulation de la demande et sensibilisation du public) devrait être limitée aux groupes d'utilisateurs, supprimant ainsi l'aspect traitant de l'organisation de la demande qui, de l'avis du Parlement, doit être laissée au soin du marché. La ligne d'action 3 (Valorisation du potentiel multimédia européen) serait étendue en vue de renforcer son impact sur la politique industrielle.

Dans son rapport, le Parlement invite également le Conseil des ministres à incorporer un certain nombre de modifications dans la décision. Parmi ces modifications, citons:

- un accent accru sur la diversité culturelle et linguistique de l'Europe
- des dispositions en faveur des régions d'Europe qui sont géographiquement défavorisées
- l'encouragement de la demande de services parmi certains groupes d'utilisateurs tels que les femmes et les handicapés, ainsi que les associations et les ONG.

La proposition va être renvoyée au Conseil des ministres en vue de son examen final avant qu'elle soit formellement adoptée.


Source: Parlement européen
DE EN

Informations connexes