Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le commissaire Bjerregaard analyse le cinquième programme d'action sur l'environnement

A la quatrième session de la Commission sur le développement durable (CDD), qui a eu lieu du 1er au 3 mai 1996, à New York, madame Ritt Bjerregaard, membre de la Commission européenne en charge de l'environnement, a analysé la révision en cours du cinquième programme d'action ...
A la quatrième session de la Commission sur le développement durable (CDD), qui a eu lieu du 1er au 3 mai 1996, à New York, madame Ritt Bjerregaard, membre de la Commission européenne en charge de l'environnement, a analysé la révision en cours du cinquième programme d'action communautaire sur l'environnement, et a fait remarquer que dans la mise en oeuvre des objectifs du programme, il y avait eu à la fois des progrès et des problèmes.

Le cinquième programme d'action sur l'environnement (1993-2000) vise à réaliser la pleine intégration de la politique de l'environnement et des autres politiques par la participation active des principaux acteurs de la société, ce qui nécessite l'élargissement et l'approfondissement des instruments de contrôle et un changement des comportements, y compris notamment une plus grande utilisation des forces du marché.

De l'avis de certains, le programme n'avait pas tenu suffisamment compte du rôle des citoyens comme acteurs de la politique de l'environnement et il n'avait pas établi de liens suffisants entre les exigences environnementales et économiques.

Mme Bjerregaard a souligné qu'il fallait accorder dans le programme une attention spéciale aux domaines des transports, de l'agriculture, de l'eau potable et de l'énergie et aux systèmes de contrôle de la pollution ainsi qu'à la mise en oeuvre et à l'application des règlements environnementaux. Elle a affirmé que sur le plan de l'environnement, c'est dans le secteur de l'industrie que l'Europe a les meilleures performances. A l'avenir, la possibilité d'arriver à des accords volontaires comme c'est le cas aux Etats-Unis sera examinée. L'Union européenne évitera toutefois de refaire l'expérience américaine de la législation "Super Fund" concernant la responsabilité environnementale.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes

Programmes