Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Première conférence euro-méditerranéenne des ministres de l'Energie

La première conférence euro-méditerranéenne sur l'énergie organisée au niveau ministériel aura lieu à Trieste, en Italie, du 7 au 9 juin 1996. Y participeront les ministres de l'Energie des 15 Etats membres de l'UE et des 12 pays partenaires méditerranéens, M. Christos Papouts...
La première conférence euro-méditerranéenne sur l'énergie organisée au niveau ministériel aura lieu à Trieste, en Italie, du 7 au 9 juin 1996. Y participeront les ministres de l'Energie des 15 Etats membres de l'UE et des 12 pays partenaires méditerranéens, M. Christos Papoutsis, commissaire chargé de l'Energie, et des représentants de l'industrie énergétique.

Les 12 partenaires méditerranéens sont l'Algérie, Chypre, l'Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, Malte, le Maroc, l'Autorité palestinienne, la Syrie, la Tunisie et la Turquie.

La conférence a pour objectif de renforcer la coopération euro-méditerranéenne dans le domaine de la politique énergétique et de faciliter la mise en place d'un environnement favorable aux investissements ainsi que la création de conditions adéquates pour les acteurs du secteur de l'énergie. La mise en oeuvre de ce cadre général favorisera l'instauration d'un dialogue concernant les politiques énergétiques, les infrastructures, les réseaux et la coopération industrielle.

Les débats seront menés sur la base de la communication de la Commission relative au "Partenariat européen dans le secteur de l'énergie", adoptée le 3 avril 1996, et des conclusions du Conseil de l'énergie du 7 mai 1996. En particulier, les principaux thèmes seront les suivants:

- La définition des orientations pour un partenariat dans le secteur de l'énergie et du cadre de coopération le plus utile, comme un Forum énergétique euro-méditerranéen
- l'éventuelleparticipation des partenaires méditerranéens à la Charte de l'énergie
- l'étude des options économiques et financières, publiques ou privées, pour encourager les investissements énergétiques dans le bassin méditerranéen, y compris la mise en place d'un système de garanties
- la mise en oeuvre de projets d'intérêt commun dans le domaine des réseaux transeuropéens de gaz naturel et d'électricité avec les partenaires euro-méditerranéens
- les facilités de financement de projets dans le secteur de l'énergie et la définition des méthodes nécessaires pour faciliter l'accès au programme MEDA au moyen de projets d'assistance technique dans le secteur de l'énergie et pour assurer la cohérence des interventions dans ce secteur.

S'agissant de la mise en place d'un Forum énergétique, la communication de la Commission a précisé que celui-ci aurait deux objectifs principaux:

- structurer la coopération entre la Communauté et les partenaires méditerranéens en promouvant l'établissement de réseaux entre administrations, d'une part, et l'échange de données ainsi que le dialogue avec l'industrie, d'autre part
- élaborer les mécanismes transparents nécessaires à la réalisation des projets envisagés.

La mise en place d'un tel forum est maintenant garantie car le cadre créé par la conférence ministérielle tenue à Barcelone en novembre 1995 ne prévoyait pas une structure spécifique pour les questions relatives à l'énergie (transfert de savoir-faire, échange d'informations, utilisation améliorée du pétrole, du gaz et du charbon, développement de réseaux d'énergie, promotion des sources d'énergie renouvelables et protection de l'environnement). Il faut donner aux administrations concernées un moyen de tenir des réunions et d'élaborer des stratégies conjointes ou des projets de coopération sous la responsabilité de la conférence ministérielle.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes

Programmes

Pays (11)

  • Chypre, Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Malte, Syrie, Tunisie, Turquie