Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Bourses universitaires Marie Curie - mise à jour

La DG XII de la Commission européenne a publié une mise à jour sur les résultats des trois appels concernant les bourses universitaires Marie Curie attribuées au titre du programme sur la Formation et la mobilité des chercheurs (FMC).

Ces appels, lancés en janvier, juin et se...
La DG XII de la Commission européenne a publié une mise à jour sur les résultats des trois appels concernant les bourses universitaires Marie Curie attribuées au titre du programme sur la Formation et la mobilité des chercheurs (FMC).

Ces appels, lancés en janvier, juin et septembre 1995, ont donné lieu à 5.885 demandes éligibles dont 1.284 ont été retenues. Au total, 54% des demandes concernaient le niveau post-doctoral, et 42% le niveau doctoral. Comme le nombre de bourses disponibles au niveau doctoral est limité, la proportion des candidatures retenues pour cette section est très basse. En ce qui concerne les catégories de scientifiques expérimentés limitées à des établissements venant de régions moins favorisées, le nombre de demandes reçues était très faible et le financement disponible dépassait en fait le nombre de demandes reçues.

Des 1.284 bourses accordées, le plus grand nombre étaient en sciences de la vie (411) et en physique (272) et le plus bas en sciences de la Terre (58) en ingénierie (100). La destination la plus populaire pour les chercheurs de niveau post-doctoral est le Royaume-Uni, suivi par la France et l'Allemagne, tandis que le nombre de demandes le plus élevé venait d'Allemagne, d'Espagne et d'Italie.

Quatre autres appels de propositions sont prévus pour les bourses Marie Curie, avec pour date de clôture le 17 juin 1996, le 16 décembre 1996, le 16 juin 1997 et le 15 décembre 1997. Plus de 9.000 demandes sont attendues en réponse à ces quatre appels. La Commission accordera la priorité aux demandes faisant état de liens avec l'industrie, car celles-ci étaient très peu nombreuses pour les trois premiers appels (42 sur 5.885). Outre les demandes soumises par des candidats venant de l'EEE et de l'UE, elle acceptera celles de candidats venant d'Israël.


Source: Commission européenne, DG XII
DE EN

Informations connexes