Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission expose les grandes lignes de l'approche rationalisée en matière d'évaluation des programmes communautaires de RDT

La Commission européenne a publié des informations sur l'approche rationalisée récemment adoptée en matière d'évaluation et de suivi des programmes communautaires de RDT. Cette approche a été introduite à titre d'essai en 1995 et sera soumise à un examen à l'issue de trois ann...
La Commission européenne a publié des informations sur l'approche rationalisée récemment adoptée en matière d'évaluation et de suivi des programmes communautaires de RDT. Cette approche a été introduite à titre d'essai en 1995 et sera soumise à un examen à l'issue de trois années de mise en oeuvre.

La nouvelle approche met l'accent sur le suivi continu des programmes spécifiques ainsi que des programmes-cadres, avec des rapports annuels et une évaluation quinquennale à mi-parcours de la miseen oeuvre des programmes. L'évaluation sera effectuée par des experts externes indépendants et incorporera l'évaluation finale réalisée au titre du programme-cadre précédent.

L'approche tient compte de l'expérience acquise par la Commission lors des évaluations précédentes et a pour caractéristique principale le progrès vers un suivi et une évaluation cohérents des actions communautaires de RDT. En particulier, cette nouvelle approche:

- introduit un suivi continu et s'étend, au travers de l'évaluation des programmes, à l'évaluation de la politique dans le domaine de la science et de la technologie
- énonce les principes de mise en oeuvre
- fait intervenir l'assistance d'experts externes indépendants
- devrait fournir des résultats à temps pour la discussion des décisions futures concernant les programmes.

La participation accrue d'experts et d'organismes externes devrait renforcer l'indépendance et la transparence du suivi et de l'évaluation. La nouvelle approche marquera un progrès sur le système précédent, dans le cadre duquel les évaluations de grande envergure étaient effectuées trop tôt et à des intervalles trop rapprochés pour que la portée des résultats des programmes puisse être prise en compte.


Source: Commission européenne, Secrétariat général
DE EN

Informations connexes