Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Document de position commune FEICRO-EACRO - les PME dans le Cinquième programme-cadre

La Fédération des Organisations européennes de recherche coopérative industrielle (FEICRO), en coopération avec l'Association européenne des organisations de recherche sur contrat (EACRO), a publié ses vues et ses recommandations dans un document de position sur "Les PME dans ...
La Fédération des Organisations européennes de recherche coopérative industrielle (FEICRO), en coopération avec l'Association européenne des organisations de recherche sur contrat (EACRO), a publié ses vues et ses recommandations dans un document de position sur "Les PME dans le Cinquième programme-cadre".

Le document offre des suggestions pour améliorer encore les procédures de type CRAFT dans le Cinquième programme-cadre, en vue d'accroître l'accès des PME aux activités européennes de RDT.

La FEICRO et l'EACRO estiment que le Cinquième programme-cadre devrait assurer d'une manière soutenue le prolongement et le développement des expériences positives du Quatrième programme-cadre. Elles soulignent toutefois qu'il y a encore plusieurs problèmes propres aux PME qui doivent être abordés. En particulier, la majorité des PME n'ont pas la capacité de gestion nécessaire pour mettre en oeuvre les procédures que leur impose la gestion de consortiums européens de RDT. En outre, le critère en matière d'innovation qui stipule que les résultats des activités de RDT doivent aller au-delà de l'état actuel de la technologie ne correspond pas aux besoins réels de la plupart des PME. A cela s'ajoute le problème posé par les longs délais de soumission et de réalisation des projets qui sont incompatibles avec la nécessité, pour les PME, d'activer les travaux et d'améliorer leur compétitivité.

La FEICRO et l'EACRO seraient donc favorables à une approche double incorporant l'approche actuelle d'innovation sous forme d'avancée technologique ainsi qu'une RDT de type pas à pas, pilotée par les PME et axée sur l'adaptation des technologies de pointe aux besoins spécifiques des PME.

La FEICRO et l'EACRO souhaiteraient en particulier assister à la mise en oeuvre des six mesures fondamentales suivantes:

- améliorer la coordination entre les divers programmes de RDT de l'UE pour permettre aux PME de bien s'informer sur les programmes qui répondent le mieux à leurs besoins et faciliter leur accès à ces programmes
- renforcer la décentralisation des procédures de soumission et d'évaluation de l'étape 1 afin de réduire les délais
- permettre à des intermédiaires possédant une expérience industrielle démontrable, comme les organisations de recherche et technologie industrielles (ORTI), d'identifier et de formuler les besoins de recherche propres aux PME pour le compte de leurs clients
- permettre aux ORTI et à d'autres organisations de recherche dont les activités sont orientées vers les PME de proposer et de gérer des projets de RDT conçus spécifiquement pour les PME
- introduire une procédure de "recherche collective" permettant aux organisations de recherche dont les activités sont orientées vers les PME d'effectuer en commun des recherches transnationales axées sur des besoins communs de RDT propres aux PME
- veiller à ce que les programmes et projets concernant les PME bénéficient de ressources financières adéquates, compte tenu des ressources limitées de la plupart des PME.

Le document de position de la FEICRO et de l'EACRO vient d'être diffusé auprès des membres des deux associations pour qu'ils l'examinent et soumettent leurs observations.


Source: FEICRO
DE EN

Informations connexes