Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Institut de la technologie de la sûreté du CCR - Rapport annuel 1995

L'Institut de la technologie de la sûreté du Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne vient de publier son rapport annuel pour 1995.

L'Institut a deux grands secteurs d'activité: nucléaire et non nucléaire. Dans le secteur nucléaire, les principaux projets...
L'Institut de la technologie de la sûreté du Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne vient de publier son rapport annuel pour 1995.

L'Institut a deux grands secteurs d'activité: nucléaire et non nucléaire. Dans le secteur nucléaire, les principaux projets entrepris en 1995 ont été les suivants:

- sûreté des réacteurs: les travaux ont été concentrés sur l'étude des phénomènes accidentels graves dans les réacteurs à eau légère actuels et futurs
- contrôle de sécurité et gestion des matières fissiles
- technologie et sûreté de la fusion: les activités ont visé principalement à contribuer au projet multinational de fusion ITER (réacteur thermonucléaire expérimental international) qui rassemble des organisations de l'UE, du Japon, de Russie et des Etats-Unis.

Dans le secteur non nucléaire, les travaux ont porté notamment sur les axes thématiques suivants:

- risques industriels: les activités ont été concentrées sur l'évaluation, l'amélioration et l'harmonisation des méthodes de sécurité destinées aux usines chimiques
- méthodes de référence pour l'évaluation de la fiabilité des structures: une série d'essais de simulation de séismes à grande échelle a été exécutée en 1995
- environnement et climat: modélisation de l'hydrologie des zones humides pour démontrer que les données recueillies par satellite de télédétection peuvent contribuer à l'étalonnage et à la validation des modèles.

Les activités de l'Institut se composent de marchés attribués dans des conditions concurrentielles et d'autres travaux et, en 1995, les activités de nature commerciale ont atteint un chiffre record et ont représenté plus de 20% du budget total de l'Institut.

En 1996, l'institut de la technologie de la sûreté fusionnera avec l'Institut d'ingénierie des systèmes et de l'informatique, qui fait lui aussi partie du CCR. Le nouvel Institut des systèmes, de l'informatique et de la sûreté sera implanté à Ispra, en Italie, et devrait améliorer l'efficacité de l'éventail des activités entreprises.


Source: Commission européenne, DG XIII
DE EN

Informations connexes