Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'UE soutient la préservation des forêts tropicales du Brésil

Un programme pilote pour préserver les forêts tropicales du Brésil a été lancé à la suite d'initiatives conçues tant au niveau européen (Conseil européen de Dublin, juin 1990) qu'au niveau du G7 (Sommet de Houston, juillet 1990). Le programme, qui a été préparé par les autorit...
Un programme pilote pour préserver les forêts tropicales du Brésil a été lancé à la suite d'initiatives conçues tant au niveau européen (Conseil européen de Dublin, juin 1990) qu'au niveau du G7 (Sommet de Houston, juillet 1990). Le programme, qui a été préparé par les autorités brésiliennes en collaboration étroite avec la Banque Mondiale et la Commission européenne, vise à soutenir les initiatives du Brésil pour formuler et appliquer une politique de développement durable des forêts tropicales, principalement en Amazonie.

Ce programme bénéficie d'un très fort soutien européen puisque plus de 90% des financements proviennent de la Communauté européenne et des Etats membres, et particulièrement de l'Allemagne. Le total de la contribution communautaire directe atteint 45,3 millions d'ECU. Cette contribution porte sur plusieurs composantes: politique des ressources naturelles, projets de démonstration, recherche dirigée, réserves extractives, monitoring et assistance technique. Une contribution a été également versée au Fonds des Forêts Tropicales (Rain Forest Trust Fund) créé pour initier le programme et assurer une cohérence entre les différentes composantes.

De nouvelles contributions, actuellement en préparation, porteront sur les composantes "éducation environnementale" et "recherche dirigée", ainsi que sous forme d'assistance technique, ce qui portera la contribution communautaire directe à 56,6 millions d'ECU. De plus, la Communauté soutient également des projets associés au programme brésilien sur les thèmes de la cartographie indigène, des communications et de certaines formes de pollution (mercure).

Le premier impact significatif de ce programme a été d'inspirer une stratégie nouvelle de développement de l'Amazonie, mais il fournit également un exemple concret de concertation au niveau international dans le domaine de l'environnement et du développement, dans le droit fil des orientations adoptées lors de la Conférence de Rio de Janeiro de juin 1992.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes

Pays

  • Brésil