Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Formation et mobilité des chercheurs - appel de propositions d'actions de RDT

La DG XII de la Commission européenne a publié un appel de propositions d'actions de RDT pour le programme communautaire spécifique de RDT dans le domaine de la formation et de la mobilité des chercheurs (FMC).

Cet appel de propositions concerne l'activité 3 du programme de travail FMC (Formation par la recherche). Les participants à cette activité sont, d'une part, les chercheurs, essentiellement les titulaires d'un diplôme de doctorat ou de niveau équivalent, qui souhaitent se former ou se spécialiser en dehors de leur pays d'origine et, d'autre part, les institutions de recherche qui les accueillent.

Les bénéficiaires de cette activité porteront le nom de boursiers "Marie Curie". Les chercheurs doivent être des ressortissants des Etats membres de la Communauté ou d'un Etat associé au programme. Les institutions de recherche doivent avoir la personnalité juridique, être établies dans la Communauté ou dans un Etat associé au programme et posséder la capacité d'assurer la formation par la recherche.

L'objectif du programme est de promouvoir, par l'encouragement à la formation et à la mobilité des chercheurs, une augmentation quantitative et qualitative des ressources humaines de la Communauté et des Etats associés au programme. Le programme s'applique à toutes les sciences exactes, naturelles, économiques et de gestion, ainsi qu'aux sciences humaines et sociales qui contribuent à la réalisation des objectifs du quatrième programme-cadre.

En vue de favoriser pleinement l'initiative et la créativité des chercheurs dans la conception des projets, il n'a été défini aucun objectif "a priori" ou priorité particulière dans les domaines couverts par le programme FMC. Le critère déterminant de l'évaluation et de la sélection des projets sera leur intérêt scientifique.

Tout en respectant le critère primordial de la qualité scientifique, le processus de sélection prendra également en considération l'élément de cohésion scientifique et technologique et l'implication de l'industrie et des PME (chercheurs de l'industrie, institutions d'accueil industrielles ou projets d'intérêt industriel). Dans ce contexte, une attention particulière sera portée aux activités de formation consacrées à la gestion des changements dans les entreprises qui concernent les nouvelles technologies.

L'activité 3 se concentrera sur la formation de chercheurs européens de niveau postdoctoral par la recherche et par l'encouragement de leur mobilité. Cette activité sera mise en oeuvre au moyen de trois types d'allocations:

- Bourses de formation:
ces bourses sont destinées à des chercheurs postdoctoraux ou postgradués qui souhaitent recevoir une formation ou se spécialiser en dehors de leur pays d'origine ou de résidence récente. Le soutien communautaire fournira une allocation au chercheur ainsi qu'une contribution aux frais de recherche et d'administration pour l'institut d'accueil, et ce pour une période de six mois à deux ans au niveau postdoctoral et pour une période de six mois à trois ans au niveau postgradué

- Bourses de retour:
les bourses de retour sont réservées à des chercheurs originaires de régions défavorisées, qui désirent retourner et entreprendre des recherches dans une région défavorisée de leur pays d'origine et qui ont:
. bénéficié d'une bourse postdoctorale complète d'au moins deux ans dans le cadre du présent programme, ou
. bénéficié d'une bourse postdoctorale pendant au moins 20 mois dans le cadre du programme CHM.
Le soutien communautaire fournira une allocation au chercheur ainsi qu'une contribution aux frais de recherche et d'administration de l'institut d'accueil pendant une période allant jusqu'à 12 mois

- Bourses de mobilité pour les chercheurs confirmés:
ces bourses sont réservées à des chercheurs confirmés qui désirent rejoindre une équipe de recherche dans une région défavorisée en dehors de leur pays d'origine et lui transmettre leurs connaissances et leur expérience de recherche. Les candidats à ces bourses devront établir la preuve d'une activité de recherche à plein temps d'au moins huit années au niveau postgradué. Le soutien communautaire prendra la forme d'une allocation au chercheur ainsi que d'une contribution aux frais de recherche et d'administration de l'institut d'accueil pendant une période comprise entre trois mois et un an.

Le programme de travail FMC et la brochure d'information contenant la procédure à suivre pour la soumission des propositions, le formulaire de candidature, un exemplaire du contrat type qui sera établi avec l'institut d'accueil dans le cas des propositions retenues ainsi que les conditions générales qui régissent ces contrats sont disponibles sur demande auprès de la Commission.

DE EN

Informations connexes