Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Nouveau programme de l'UE pour la promotion de la diversité linguistique dans la société de l'information

Le programme proposé pour la promotion de la diversité linguistique dans la société de l'information a été adopté officiellement par le Conseil des ministres de l'Industrie de l'Union européenne (UE) le 8 octobre 1996. Cette proposition avait déjà reçu le soutien unanime du Pa...
Le programme proposé pour la promotion de la diversité linguistique dans la société de l'information a été adopté officiellement par le Conseil des ministres de l'Industrie de l'Union européenne (UE) le 8 octobre 1996. Cette proposition avait déjà reçu le soutien unanime du Parlement européen et des autres institutions de l'UE, consultés auparavant cette année, qui ont souligné l'importance de cette initiative par rapport à un besoin ressenti par les citoyens de l'ensemble de l'Union.

Le programme MLIS s'étendra sur une période de trois ans (1997-1999) et sera doté d'un budget de 15 MECU. Ses objectifs sont les suivants:

- encourager les maisons d'édition et autres fournisseurs de dictionnaires, de services de création et de services et outils de traduction relatifs à une série de langues à les rendre disponibles par l'intermédiaire de réseaux
- sensibiliser les entreprises à la nécessité de tenir compte des caractéristiques linguistiques de leurs marchés en Europe et à l'étranger, et permettre aux citoyens de demander des services dans leur propre langue.

Ce programme aidera notamment les projets capables de jouer un rôle de multiplicateur pour les investissements communautaires. L'Europe dispose d'une base scientifique et technologique solide dans le domaine du traitement/de l'ingénierie des langues, qui a été renforcée par les programmes communautaires de recherche et développement. Le marché européen reste toutefois à la traîne quand il s'agit d'exploiter les progrès accomplis par la recherche dans ces domaines. Un effort concentré doit être fait pour accélérer le processus visant à mettre sur le marché les nouvelles technologies de traitement des langues.

Le premier appel de propositions publié au titre de ce programme sera lancé probablement vers la fin de 1996. Cet appel concernera notamment le "secteur de la traduction" et "l'utilisation des langues étrangères dans l'environnement des affaires". Les résultats des projets financés seront rassemblés systématiquement et présentés sous la forme d'un recueil des meilleures pratiques.


Source: Commission européenne, DG XIII
DE EN

Informations connexes