Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Coopération euro-méditerranéenne dans le domaine de la science et de la technologie

Lancé officiellement à Barcelone en novembre 1995, le "partenariat euro-méditerranéen" établit le cadre pour les relations politiques, économiques, culturelles et sociales entre l'Union européenne et 12 pays méditerranéens (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Israël, Sy...
Lancé officiellement à Barcelone en novembre 1995, le "partenariat euro-méditerranéen" établit le cadre pour les relations politiques, économiques, culturelles et sociales entre l'Union européenne et 12 pays méditerranéens (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Israël, Syrie, Liban, Turquie, Malte, Chypre et les Territoires palestiniens).

S'inscrivant dans le cadre du partenariat euro-méditerranéen, la troisième réunion du Comité de suivi de la Coopération Science et Technologie aura lieu à Nicosie, Chypre, les 12 et 13 décembre 1996.

Les conclusions de la conférence de Barcelone ont souligné l'importance de la science et de la technologie comme moteur du développement socio-économique. Le programme de travail approuvé à Barcelone prévoit une coopération dans le domaine de la promotion de la recherche et du développement technologique ainsi que la création d'un Comité de suivi chargé de faire des recommandations relatives à la mise en oeuvre conjointe des priorités politiques arrêtées au niveau ministériel.

Les principaux objectifs de la troisième réunion du Comité sont les suivants:

- adopter le règlement intérieur du Comité
- établir une première liste de priorités régionales en matière de RDT et d'"actions de mise en oeuvre" dans le contexte de la coopération euro-méditerranéenne (renforcement de la capacité de recherche scientifique existante, coopération scientifique, transfert de technologies)
- adopter le programme de travail du Comité de suivi pour les douze mois à venir
- commencer la préparation de la deuxième conférence ministérielle euro-méditerranéenne Science et Technologie
- s'accorder sur un système d'identification des capacités de recherche et de développement technologique des pays qui sont représentés au sein du Comité et arrêter les orientations pour le lancement d'un système d'information.

Le Comité se compose de représentants de haut niveau des ministres chargés de la coopération en matière de RDT dans les 15 Etats membres de l'Union européenne et les 12 partenaires méditerranéens ainsi que d'un représentant de la Commission européenne.


Source: Commission européenne, Service du Porte-parole
DE EN

Informations connexes

Pays (11)

  • Chypre, Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Malte, Syrie, Tunisie, Turquie