Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission propose une stratégie européenne dans le domaine de l'espace

La Commission européenne a adopté une communication sur une stratégie européenne dans le domaine de l'espace, à l'initiative d'Edith Cresson, Martin Bangemann et Neil Kinnock, membres de la Commission en charge respectivement de la recherche, des télécommunications et des tran...
La Commission européenne a adopté une communication sur une stratégie européenne dans le domaine de l'espace, à l'initiative d'Edith Cresson, Martin Bangemann et Neil Kinnock, membres de la Commission en charge respectivement de la recherche, des télécommunications et des transports.

Cette communication vise à garantir que l'industrie européenne ne se laisse pas distancer sur le marché porteur des nouvelles applications spatiales, telles que les télécommunications par satellite, la navigation par satellite, et l'observation de la Terre. Cette communication appelle à une meilleure coordination entre les divers organismes concernés, l'UE, l'Agence spatiale européenne (ASE), des organisations opérationnelles comme EUMETSAT et EUROCONTROL, et les Etats membres et leurs agences nationales.

En matière de télécommunications spatiales, la Commission soumettra une proposition de plan d'action pour la réglementation et le développement des systèmes de télécommunications par satellite, reposant sur un partenariat secteur public/privé.

La Commission souhaite garantir que l'Europe joue un rôle majeur dans le développement du nouveau Global Navigation Satellite System (GNSS - Système mondial de navigation par satellite). Ce système est destiné à remplacer les systèmes russes et américains développés à l'origine à des fins militaires.

Etant un utilisateur important de services d'information basés sur des données télédétectées, la Commission a l'intention d'exploiter sa position pour stimuler le développement de nouveaux services et outils qui pourraient par la suite être mis en oeuvre sur une base commerciale.

En ce qui concerne les services de lancement spatiaux, la Commission propose la création d'un forum multilatéral qui servira à établir les règles de base d'une concurrence ouverte et loyale. Le but de ces règles serait de garantir que le service de lancement européen (Arianespace) ne soit pas désavantagé par l'arrivée sur le marché de concurrents russes, ukrainiens et chinois.

La Commission ne demande aucun financement supplémentaire, car en améliorant la coordination, les ressources existantes y compris le programme-cadre de RDT, les réseaux transeuropéens, les programmes de l'ASE et les ressources nationales peuvent toutes être utilisées. La Commission a établi un groupe de coordination sur l'espace au sein de la Commission pour intensifier le dialogue avec les parties concernées. Elle propose en outre d'institutionnaliser la coopération avec l'ASE et d'autres organismes et d'améliorer la coordination avec les organisations professionnelles appropriées.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole
DE EN