Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Télématique pour les bibliothèques - Dossier spécial

Le secteur "Télématique pour les bibliothèques" du programme communautaire spécifique dans le domaine des applications télématiques d'intérêt commun soutient des actions visant à faciliter l'accès aux ressources des bibliothèques et à promouvoir l'interconnexion des bibliothèq...
Le secteur "Télématique pour les bibliothèques" du programme communautaire spécifique dans le domaine des applications télématiques d'intérêt commun soutient des actions visant à faciliter l'accès aux ressources des bibliothèques et à promouvoir l'interconnexion des bibliothèques, directement avec d'autres bibliothèques ainsi qu'avec l'infrastructure européenne. Ce dossier spécial CORDIS donne une vue d'ensemble des buts et des activités de l'Union européenne dans cet important secteur .

Les travaux de recherche et développement menés dans le secteur "Télématique pour les bibliothèques" du programme "Applications télématiques" (ci-après appelé le programme "Bibliothèques) visent à accroître et à faciliter l'accès aux ressources disponibles dans les bibliothèques européennes et à faciliter leur interconnexion avec l'infrastructure d'information et de communication.

Les deux principales orientations sont l'élaboration de systèmes avancés pour aider les utilisateurs à accéder aux ressources des bibliothèques et l'interconnexion des bibliothèques avec d'autres bibliothèques ainsi qu'avec les nouvelles "autoroutes de l'information".


INTERVIEW AVEC MME ARIANE ILJON, chef d'unité XIII/E-4, responsable du programme "Bibliothèques"

- Mme Iljon, en tant que chef d'unité responsable de la mise en oeuvre du programme "Bibliothèques", pourriez-vous nous exposer vos vues sur le rôle changeant des bibliothèques dans la société de l'information?.

L'ère électronique rend possible l'existence de bibliothèques sans mur, où les gens peuvent apprendre à distance ou accéder à l'information en utilisant les médias électroniques.Cependant, les bibliothèques telles que nous les connaissons continueront à exister. Elles resteront un point de référence central et, par ailleurs, deviendront rapidement un lieu privilégié permettant d'accéder aux nouveaux services électroniques et de se renseigner sur ces services.

- A votre avis, accroître l'accès à l'information via les services électroniques ne réduira donc pas le besoin de bibliothèques?

Le besoin de bibliothèques tient non seulement à la richesse de leur expérience dans la gestion et le stockage de l'information, mais aussi à leurs rôles démocratique et éducatif essentiels. Premièrement, certaines personnes n'ont pas les moyens d'acheter le matériel nécessaire pour accéder électroniquement à l'information, tandis que d'autres ne sont pas équipées pour le stockage à long terme de grandes quantités d'informations. Les bibliothèques constituent également une source indispensable d'informations spécifiquement locales, mais vitales, que d'autres prestataires de services ne sont pas à même de fournir. En même temps, certaines bibliothèques fournissent des informations ciblées pour l'éducation, la science et les marchés, par exemple pour les PME. Certaines jouent un rôle important dans l'éducation des adultes, assurant un soutien à la formation professionnelle et conseillant sur les matériels pédagogiques et d'apprentissage par voie électronique. D'autres assurent depuis longtemps des services à l'intention de certains groupes défavorisés tels que les malvoyants.

- Un nouvel appel de propositions pour le programme "Bibliothèques", le deuxième au titre du Quatrième programme-cadre, sera publié le 17 décembre 1996. Comment cet appel contribuera-t-il au maintien de l'importance des bibliothèques à l'ère de l'information?

Les domaines génériques mais très précis proposés pour l'appel sont conçus pour moderniser le monde des bibliothèques et construire une infrastructure d'information efficace, en aidant à s'attaquer à certains grands problèmes et en fournissant des bancs d'essai. Au titre du Troisième programme-cadre, le plan de travail "Bibliothèques" abordait séparément chaque fonction des bibliothèques, avec ses protocoles et services respectifs, étant donné qu'il est plutôt compliqué d'aborder plusieurs fonctions et de les intégrer dans des projets de première génération. Maintenant que les questions et des difficultés techniques en jeu sont plus claires, l'accent porte sur le développement d'un service mieux intégré, tirant profit du savoir-faire généré par les projets précédents.

Le nouveau plan de travail au titre du Quatrième programme-cadre ne se limite pas à considérer la bibliothèque comme un lieu de collecte, de classification et de stockage de l'information, mais tient compte du rôle qu'elle peut jouer en aidant ses utilisateurs à avoir accès à l'information extérieure - le phénomène Internet. Au-delà de leurs fonctions traditionnelles, l'accent porte également désormais sur d'autres activités pouvant être menées par les bibliothèques et sur la façon dont elles peuvent servir d'intermédiaires et exploiter leur savoir-faire en matière de gestion de l'information. Les bibliothécaires doivent s'adapter à ce processus et apprendre à partager les ressources. On assiste à un convergence des rôles du bibliothécaire, dont la tâche principale consistait à préserver les connaissances, et du documentaliste, qui se concentrait sur la fourniture d'un accès à l'information.

- Comment l'appel contribuera-t-il à la poursuite des objectifs du programme?

Le nouvel appel sera très important. Ce sera le dernier au titre du Quatrième programme-cadre et il sera fondamentalement le "vrai" appel car de nombreux proposants qui ont répondu à l'appel précédent n'avaient peut-être pas compris sur quoi se focalisait le nouveau plan de travail. Le premier programme "Bibliothèques", au titre du Troisième programme-cadre, était un exercice de démarrage visant à promouvoir une sensibilisation et une culture orientée vers les projets et fournissant un plan d'action général. Le secteur "Télématique pour les bibliothèques" du programme "Applications télématiques" s'appuie sur ces lignes d'action, mais a une structure différente. Les parties intéressées ont maintenant eu davantage de temps pour mieux comprendre la philosophie à la base du plan de travail, ce qui devrait se traduire par de meilleures propositions.

- Comment aimeriez-vous que l'appel actuel étende la participation au programme?

Il existe environ 96 000 bibliothèques dans l'Union européenne (ceci constitue un ordre de grandeur réaliste, mais les différentes méthodes statistiques utilisées par les divers Etats membres rendent impossible une évaluation plus précise). Par conséquent, le programme "Bibliothèques" vise à atteindre des acteurs et leaders d'opinion clés qui peuvent jouer le rôle de multiplicateurs dans le monde vaste et complexe des bibliothèques. C'est pourquoi le plan de travail actuel encourage également les bibliothèques à créer de nouvelles alliances avec des partenaires traditionnels et nouveaux. Premièrement, les bibliothèques et les éditeurs doivent s'associer pour mettre au point des outils et des services adaptés au nouveau monde de l'édition électronique et de la fourniture de documents et pour assurer un meilleur accès à l'information bibliographique qui conduit à l'information elle-même. Deuxièmement, les bibliothèques doivent coopérer dans une mesure toujours croissante avec les nouveaux acteurs entrant dans le monde de l'édition électronique qui sont très différents des éditeurs d'ouvrages imprimés.

- Pourriez-vous décrire le rôle des bibliothèques dans la politique d'information de la Commission?

Les bibliothèques sont au nombre des services publics qui sont essentiels pour la politique de la Commission européenne. Elles peuvent apporter une contribution importante au large éventail de questions posées par la société de l'information, par exemple celles qui se rapportent aux droits des citoyens, aux effets sociaux des nouvelles technologies, à l'éducation, à la culture et à la protection des droits d'auteur. Dans ce contexte, le Parlement européen a demandé la préparation d'un Livre vert sur le rôle des bibliothèques dans la société de l'information, laquelle sera inscrite au programme de travail de la Commission européenne en 1997.

Dans les années à venir, nous ne manquerons pas d'assister à un regain d'intérêt pour les bibliothèques en Europe, maintenant qu'elles ont de réelles possibilités de travailler ensemble, en alliant leurs réseaux humains traditionnels à l'accès à la documentation, aux ouvrages de référence et aux services mis en réseau. Nous croyons fermement que les alliances que nous encourageons entre les éditeurs, les partenaires techniques et les bibliothécaires joueront un rôle catalyseur dans la démonstration de la valeur ajoutée que l'Europe peut offrir aux utilisateurs des services des bibliothèques, qu'ils soient des étudiants, des chercheurs, des hommes d'affaires ou simplement des citoyens désireux de se prévaloir d'une approche plus méthodique en ce qui concerne le vaste éventail de ressources électroniques et traditionnelles désormais disponibles.

%l'information".

Le dossier spécial CORDIS comprend les articles et renseignements suivants:

- Interview de Mme A. Iljon, chef d'unité XIII/E-4, responsable de la mise en oeuvre du programme "Bibliothèques"
- Vue d'ensemble des buts et des réalisations du programme
- Initiatives en faveur des bibliothèques publiques (l'action concertée PubliCA et l'étude "Les bibliothèques publiques et la société de l'information")
- Coopération entre les bibliothèques nationales européennes (l'action concertée COBRA+)
- Bibliothèques et mise en réseau
- La Commission européenne et les questions relatives au droit d'auteur (ECUP+)
- Les bibliothèques du futur ... numériques
- HARMONICA: action concertée sur la musique
- L'exploitation ... cruciale mais difficile
- Coopération avec l'Europe centrale et orientale dans le secteur des bibliothèques
- Site sur le Web de "Télématique pour les bibliothèques"
- Publications "Télématique pour les bibliothèques"
- Points focaux nationaux pour "Télématique pour les bibliothèques".


Source: Commission européenne, DG XIII
DE EN

Informations connexes

Programmes