Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La mise en réseau des écoles européennes

Une conférence intitulée "From the inkwell to the keyboard - How to network European Schools" (De l'encrier au clavier : comment mettre les écoles en réseau) s'est déroulée les 16 et 17 décembre 1996 à Bruxelles. Organisée par la Commission européenne dans le cadre du plan d'a...
Une conférence intitulée "From the inkwell to the keyboard - How to network European Schools" (De l'encrier au clavier : comment mettre les écoles en réseau) s'est déroulée les 16 et 17 décembre 1996 à Bruxelles. Organisée par la Commission européenne dans le cadre du plan d'action "Learning in the Information Society" (L'apprentissage dans la société de l'information), cette conférence, à laquelle Edith Cresson, membre de la Commission en charge de la recherche, de l'éducation et de la formation, a pris la parole, a réuni 200 enseignants, chefs d'établissement, représentants d'autorités et industriels.

La conférence avait pour objet de faire le bilan de l'utilisation des nouvelles technologies dans les écoles et d'étudier les types de soutien que les autorités et les industriels peuvent apporter pour la création d'un domaine éducatif en ligne. Elle a également servi à trouver des réponses pratiques aux questions posées par les décideurs des écoles concernant les implications techniques, économiques, juridiques, éthiques et pédagogiques des réseaux électroniques.

La Communauté participera au financement de projets visant à promouvoir plus largement l'utilisation de nouvelles technologies dans les écoles, en particulier par le moyen de l'appel de propositions lancé le 17 décembre 1996 concernant des logiciels éducatifs multimédia. Cet appel concerne plusieurs programmes communautaires, notamment le programme SOCRATES (éducation), le programme LEONARDO DA VINCI (formation professionnelle), les programmes Applications télématiques et ESPRIT (technologie de l'information), le programme Recherche socio-économique ciblée (TSER), et les réseaux transeuropéens du secteur des télécommunications. Il contribuera au financement de ces projets pour un montant de 30 millions d'ECU.

Une autre initiative est attendue de la part des industriels et des opérateurs de télécommunication, qui se préparent à relier les écoles à des réseaux d'information et communications, à développer les contenus éducatifs multimédia et à former les enseignants à leur utilisation dans le cadre d'un projet de partenariat européen entre le secteur public et le secteur privé.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole
DE EN

Informations connexes