Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Rapport de la présidence belge d'EUREKA

La présidence belge d'EUREKA, qui s'est exercée de juillet 1995 à juin 1996, a publié récemment un rapport de ses activités et de ses réalisations.

EUREKA est une initiative européenne de soutien des projets de RDT dans les technologies avancées, notamment des projets proches...
La présidence belge d'EUREKA, qui s'est exercée de juillet 1995 à juin 1996, a publié récemment un rapport de ses activités et de ses réalisations.

EUREKA est une initiative européenne de soutien des projets de RDT dans les technologies avancées, notamment des projets proches du marché. Lancé en 1995, EUREKA a maintenant pour membres 24 pays ainsi que la Commission européenne.

Parallèlement à son organisation des célébrations du dixième anniversaire d'EUREKA, la présidence belge a accordé une importance primordiale pendant cette année à l'adoption du Troisième plan à moyen terme. Ce plan, adopté en juin 1996, définit les objectifs d'EUREKA jusqu'à l'an 2000 ainsi que les activités de renforcement de l'initiative.

Le Troisième plan à moyen terme s'articule autour de sept thèmes-clés:

- accroître l'attrait d'EUREKA pour les entreprises et pour l'industrie, et améliorer la qualité des projets EUREKA
- lancer des projets à grande échelle qui contribuent à la compétitivité de l'Europe
- améliorer les possibilités de financement des projets EUREKA
- augmenter la synergie entre EUREKA, les programmes communautaires de RDT et les autres initiatives européennes de RDT
- intégrer plus profondément les pays d'Europe centrale et orientale dans EUREKA
- améliorer l'ouverture d'EUREKA à la collaboration mondiale
- favoriser le dialogue entre les membres d'EUREKA, l'industrie et les scientifiques, et enfin, faire mieux connaître EUREKA.

La présidence belge a encouragé les ministres des pays membres à signer la "Déclaration de Bruxelles" lors du lancement du nouveau Plan à moyen terme, qui donnera politiquement plus de poids au développement d'EUREKA.

Pendant la présidence belge, un total de 156 nouveaux projets ont été lancés sous l'étendard d'EUREKA. Représentant un coût total de 2,7 milliards d'ECU, ces nouveaux projets témoignent de l'attrait que continue d'exercer l'initiative EUREKA auprès de l'industrie. Les PME, notamment, représentaient un nombre croissant de participants dans ces nouveaux projets EUREKA.

Un certain nombre de nouvelles activités ont été lancées pendant la présidence belge. Elles comprennent le site EUREKA sur le World Wide Web, de nouvelles méthodes d'évaluation des projets, et des outils pour aider les nouveaux participants à bénéficier de l'expérience de leurs prédécesseurs dans des projets EUREKA.


Source: Bureau belge EUREKA
DE EN

Informations connexes